Sommaire


L'Economie en temps réel et en continu
10/03/2008 - 13:30

A mi-séance, la bourse de Paris est en baisse


Vers 13h10, l'indice CAC 40, qui s'est rapproché de son plus bas de l'année touché le 22 janvier (4.505,14 points) avec un plus bas de séance à 4.568,28, recule de 0,37% à 4.601,66.



La Bourse de Paris réduit ses pertes lundi à la mi-séance alors que les futures sur indices américains annoncent une ouverture stable à Wall Street avec toujours en toile de fond les craintes de récession américaine et la dégradation quasi-ininterrompue des marchés du crédit.

Alexandre Le Drogoff, analyste technique chez Aurel Leven, reste "négatif à court terme" sur le CAC 40. "Nous conservons notre objectif situé à 4.505 points (point bas annuel) avant la réalisation de notre scénario à moyen terme", écrit-il dans une note. Il est également négatif à moyen terme avec un objectif théorique à 4.300, correspondant à 50% de la hausse entre 2003 et 2007.

Veolia accuse la plus forte baisse du CAC 40 (-5,56%) et sous-performe le secteur européen des services aux collectivités qui est en tête des hausses sectorielles avec les pétrolières. Veolia continue de souffrir de la déception suscitée par ses résultats.

ArcelorMittal perd 4,41%, le secteur des métaux et produits de base accusant la plus forte baisse sectorielle en Europe.

Dexia signe la plus forte hausse du CAC (+2,69%) suivie par GdF (+2,36%) et Société générale (+1,85%).

Gecina subit la plus forte perte du SRD (-10,19%) sur une information d'un site internet espagnol selon laquelle ses actionnaires espagnols, Joaquin Rivero et Bautista Soler, chercheraient à céder des titres de la foncière française.

Les autres Bourses européennes reculent légèrement aussi. Londres cède 0,11% et Francfort 0,11%.

Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 (-0,05%) et l'EuroFirst 300 (-0,19%) sont en recul.

Le dollar reste faible contre l' euro et s'échange autour de 1,5360 pour un euro.

Les cours du pétrole se détendent légèrement avec le brut léger américain qui se traite à plus de sous 105 dollars le baril (55 cents à 104,60 dollars).

Côté indicateurs américains, sont attendus à 15h00 les stocks des grossistes au mois de janvier.

yahoo.com

Y.K







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: