Sommaire
Faits Divers - Société
06/12/2008 - 13:12

Accident A320: un 4ème corps retrouvé

Un quatrième corps a été retrouvé vendredi soir à proximité de l'épave de l'Airbus A320 néo-zélandais, qui s'est abîmé le 27 novembre en Méditerranée au large des Pyrénées-Orientales avec sept personnes à bord, a-t-on appris ce samedi de source judiciaire.



Le procureur-adjoint Dominique Alzeari a précisé que cette victime avait été repêchée par les plongeurs de la gendarmerie près de l'épave dont les morceaux sont immergés par 35 à 40 mètres de profondeur, à 7 km au large de Canet-en-Roussillon.

Deux corps avaient été repêchés le soir même de l'accident et un troisième le 1er décembre.

Le procureur-adjoint a par ailleurs indiqué qu'une cartographie élaborée de l'épave et des débris a été effectuée afin de permettre aux plongeurs de terminer l'exploration du site en vue de retrouver les trois dernières victimes.

Deux pilotes allemands étaient à bord de l'avion ainsi que cinq néo-zélandais, un pilote, trois ingénieurs et un représentant de l'aviation civile.

Par ailleurs, les boîtes noires de l'appareil, endommagées, n'ont pu fournir aucune information aux enquêteurs sur place.

Le Bureau enquête analyse (BEA), interrogé par l'AFP, a indiqué que "les carte-mères des deux enregistreurs de vol seront envoyées chez leur fabricant Honey Well" afin que ces derniers tentent de récupérer les données enregistrées avant l'accident.

Dans un communiqué paru mercredi, le BEA, chargé de l'enquête technique, avait indiqué que les boîtiers protégés des enregistreurs de vol phonique (CVR) et de paramètres (FDR) ont résisté et que les cartes mémoires paraissaient intactes, mais qu'"aucune donnée n'avait pu en être extraite".

Le procureur-adjoint a également évoqué la possibilité "dans un délai raisonnable de récupérer l'épave de l'avion" qui fait 42 tonnes à vide. "Il faudra utiliser tous les moyens, ceux de la marine mais aussi de sociétés privées", a-t-il ajouté.

Les résultats de l'identification des corps, qui nécessite une comparaison d'ADN avec celui des familles de victimes compte tenu des blessures infligées lors du choc, devraient selon le magistrat être connus "dans la semaine".


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces