Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
07/07/2008 - 20:02

Accord sur le pacte européen sur l'immigration

Alors que le gouvernement français vient de voir son projet de quotas d'immigration sévèrement critiqué par la commission Mazeaud, son pacte d'immigration, en revanche, a reçu l'aval de ses voisins européens.



Accord sur le pacte européen sur l'immigration
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le projet, une priorité de la France pour son semestre de présidence de l'Union européenne, devait être officiellement présenté dans l'après-midi à Cannes (sud) aux ministres de l'Interieur des 27 pays membres réunis par son concepteur, Brice Hortefeux, ministre de l'Immigration, de l'Intégration et de l'Identité Nationale.

Même l'Espagne approuve

Le texte est un compromis négocié avec chacun des pays membres, parfois difficilement, et il a été remanié sur plusieurs points. Tous les ministres ont salué ce travail à leur arrivée à Cannes et ont insisté sur la nécessité de doter l'Union européenne d'un tel instrument.

L'Espagne, très dure à convaincre, s'est félicitée de sa contribution. «Il est important que le projet reprenne des éléments du modèle que nous avons défendu en Espagne», a souligné le ministre espagnol de l'Interieur Alfredo Perez Rubalcaba. «Nous commençons le débat aujourd'hui. Il reste quelques semaines jusqu'à la fin du mois de juillet et nous espérons qu'il sera approuvé en septembre», a-t-il commenté.

Le projet reste imprégné de la conception d'immigration «choisie» chère à Nicolas Sarkozy. Il tend à durcir la politique européenne sur l'immigration, tout en mettant en place des règles communes entre les 27 pays membres de l'UE en matière d'asile. Le texte entend notamment privilégier l'immigration de travail, réguler l'immigration familiale et lutter contre les clandestins en renforçant les contrôles aux frontières de l'UE et en facilitant le renvoi de ceux qui ont réussi à passer entre les mailles du filet.

La conclusion d'accords de "réadmission" des immigrés illégaux par leur pays d'origine, dont certains sont conclus ou en négociation, sera encouragée par le pacte, qui entend aider les pays d'émigration à garder leur main d'oeuvre qualifiée.

Les moyens de surveillance des frontières extérieures de l'UE seront renforcés, même si le mécanisme Frontex ne devrait pas déboucher sur un corps européen de garde-frontières.

Sur l'immigration légale, l'idée d'une "carte bleue" à l'image de la "carte verte" américaine pour gérer au niveau européen les besoins d'immigration "choisie" est déjà sur la table. Il ne s'agit pas de gérer les flux d'immigrés légaux au niveau européen, les Etats membres étant très jaloux de leurs prérogatives, mais d'éviter des politiques disparates.

A la mi-juin, les eurodéputés avaient déjà adopté à une confortable majorité la «directive retour», un projet de loi controversé destiné à faciliter le renvoi des sans-papiers de l'Union européenne, fixant à 18 mois la durée légale de rétention.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo