Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Faits Divers - Société
10/05/2011 - 10:59

Actu Santé: Dallas Wiens, le tabac, les pesticides...


Dallas Wiens, l'homme sans visage en a retrouvé un; 61 % des Français grignotent entre les repas; Doit-on obliger les fous à se soigner?; Les idées reçues sur le tabac; Astuces pour limiter les pesticides au jardin.



Actu Santé: Dallas Wiens, le tabac, les pesticides...
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Dallas Wiens, l'homme sans visage en a retrouvé un
Selon 20minutes.fr, Son visage avait été emporté par une ligne à haute tension. Dallas Wiens a dévoilé lundi soir celui que ses médecins de Boston lui ont rendu. «Imaginez ce que ça fait de sentir un baiser à nouveau», a déclaré le jeune homme de 25 ans à la chaîne ABC, sa fille sur les genoux.
«Si je n'avais pas eu ma fille»...
Avant même son opération, Dallas Wiens évoquait sa fille et ses bisous comme source de motivation pour retrouver un visage. «Je ne sens pas ses baisers, et je ne peux pas vraiment l'embrasser», expliquait-il, indiquant qu'il était obligé de simuler le bruit d'un bisou en claquant de la langue.
«J'aurais pu vivre comme j'étais sans problème», affirme désormais le premier Américain à recevoir une greffe totale du visage. «Si je n'avais pas eu ma fille», précise cependant Dallas Wiens. En plus d'avoir récupéré la sensibilité au niveau de visage, en plus d'avoir retrouvé une bouche, le jeune homme de 25 ans peut à nouveau sentir les odeurs.

61 % des Français grignotent entre les repas
Selon LePoint.fr, Pour son deuxième anniversaire l'étude Nutrinet-Santé révèle des données inédites sur notre mode d'alimentation et lance un appel à volontaires.
Plus de 180 000 personnes participent actuellement à cette vaste cohorte pour l'étude des relations nutrition-santé, des comportements alimentaires et de leurs déterminants. Un motif de satisfaction pour le directeur de ce projet, le professeur Serge Hercberg (unité de recherche en épidémiologie nutritionnelle Inserm/Inra/Cnam/université Paris 13). Il lance aujourd'hui un appel pour recruter de nouveaux "nutrinautes". Le but est d'arriver à 500 000 participants dans trois ans.
Pr Serge Hercberg : Ils concernent le grignotage, jusqu'alors peu étudié. Pour la première fois, on dispose de données quantitatives sur ce phénomène, puisque nos volontaires détaillent tous leurs apports alimentaires au cours de chaque journée. Résultat : 61 % de notre population consomme des aliments solides ou liquides (en plus de produits n'apportant pas de calories comme un verre d'eau ou une tasse de thé) en dehors des repas. Parmi ces personnes, 35 % grignotent tous les jours et 26 % de façon occasionnelle (2 jours sur 3). Dans ce travail, on ne tient pas compte de ceux qui prennent un peu de nourriture ou une bière de temps en temps.

Doit-on obliger les fous à se soigner?
Selon L'Express.fr, Le Sénat examine ce mardi le projet de loi réformant l'hospitalisation sous contrainte en cas de troubles psychiatriques. Sur fond de vive polémique.
Le Sénat examine aujourd'hui le projet de loi réformant l'hospitalisation sous contrainte en cas de troubles psychiatriques. Sur fond de polémique redoublée.
Les fous seront-ils un jour obligés de se soigner? Après l'Assemblée, c'est au tour du Sénat de se prononcer sur le projet de loi présenté par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand. L'examen du texte, les 10 et 11 mai, promet de belles empoignades. Celui-ci prévoit en effet qu'on puisse obliger un patient atteint de troubles psychiatriques à se soigner, sans pour autant l'enfermer à l'hôpital. Une disposition très controversée.

Les idées reçues sur le tabac
Selon Topsante.com, Bon nombre d'idées reçues circulent encore sur le tabac. Que vous ayez envie d'arrêter de fumer ou pas, faites le point sur vos connaissances.
Vrai. Les tabacs à rouler mis sur le marché dégagent jusqu'à 14 ou 17 mg de goudrons par cigarette alors qu'en Europe, les cigarettes qui dégagent plus de 10 mg sont interdites."Si on roule ses cigarettes à la main, on met un peu moins de tabac que dans une cigarette industrielle, mais les tabacs à rouler brûlent mal, les cigarettes s'éteignent et la fumée est quatre fois plus toxique en moyenne que le tabac des cigarettes industrielles" explique le Pr Bertrand Dautzenberg dans son livre "le petit livre pour arrêter de fumer".

Astuces pour limiter les pesticides au jardin
Selon Destination Santé, Vous jardinez en amateur et trouvez les pesticides bien pratiques ? Vous n'avez pas tort, mais vous n'êtes pas sans savoir non plus, qu'ils nuisent à la biodiversité de votre petit coin de verdure. Sans oublier qu'ils peuvent aussi affecter votre santé et celle de vos proches. Alors, pourquoi ne pas essayer de vous en passer ? Ou pour le moins, d'en réduire l'utilisation?
Qu'il s'agisse d'un ficus dans le salon, d'un potager avec ses tomates et ses herbes aromatiques ou de quelques bacs de géraniums sur le balcon, le jardinage concerne trois Français sur quatre. Et ces derniers ont souvent la main trop lourde sur les fongicides, insecticides et autres herbicides... En clair, tous ces  oecides sont des pesticides, des tueurs de parasites. Les risques que leur utilisation entraîne pour la santé humaine, sont réels. Sans oublier non plus, la santé des animaux : "les pesticides sont responsables de la mort du quart des hérissons", précise ainsi Yann Lamy, chargé du Jardin de Noé pour l'association Noé Conservation.

Source: Yahoo News

Marlène Delcluze




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo