Sommaire
France
03/10/2008 - 19:39

Affaire du scooter: Jean Sarkozy fait appel

L'avocat de M'Hamed Bellouti a annoncé jeudi que son client allait "faire appel" contre le jugement favorable à Jean Sarkozy, rendu par le tribunal correctionnel de Paris, lundi dernier.



M. Bellouti, condamné à verser 2.000 euros à Jean Sarkozy pour "procédure abusive et téméraire", annonce qu'un comité se crée pour le soutenir.

"Comme vous l'a dit mon avocat, je veux que la Cour d'appel annule les dommages et intérêts [les 2.000 euros, ndlr]." affirme Jean Sarkozy

"J'ai longuement hésité avant de prendre cette décision. En fait, c'est le soutien populaire qui m'a convaincu de faire appel. Depuis que j'ai lancé un appel à un soutien financier et moral sur votre site [son adresse mail et l'adresse postale de son avocat ont été publiés sur Le Post.fr, ndlr], des gens m'écrivent, viennent me parler... Dans le train, on est venu me voir pour me dire de ne pas lâcher. Dans la rue, c'est pareil..." poursuit-il.

"Ce soutien moral m'a fait chaud au cœur. À défaut d'être soutenu par des politiques, qui ne se sont pas manifestés... D'ailleurs, cete absence de soutien de l'opposition montre qu'il y a bien une forme d'autocensure et de crainte envers le clan Sarkozy." dit-il

"Je suis moi-même surpris: j'ai reçu une centaine de courriels de soutien, dont certains de Français qui ont voté pour Sarkozy. Quatre soutiens financiers... Cette mobilisation prend de l'ampleur et s'organise: un comité de soutien va être mis en place dans les jours à venir. Il sera présidé par un retraité. Un site va également être créé la semaine prochaine, avec une pétition, un récapitulatif de l'affaire..."

"Symboliquement, les gens me disent que je deviens porteur d'une résistance face au clan Sarkozy. Mais moi, à la base, je voulais juste défendre les valeurs de la Justice."

"Un élément a choqué certaines personnes: le fait que Jean Sarkozy annonce,  quelques heures après le verdict du tribunal lundi dernier, qu'il allait faire don des 2000 euros à une association d'aide aux enfants malades. Sa réaction m'a semblé prématurée pour un étudiant en droit. La procédure n'était pas terminée et il ne savait même pas si j'allais faire appel... Il aurait pu être plus diplomate et un peu plus courtois. Jean Sarkozy a crié victoire trop vite."

Jean Sarkozy à l'Elysée, en octobre 2007.

Le 14 octobre 2005: Jean Sarkozy aurait eu un accrochage avec une BMW place de la Concorde, alors qu'il conduisait son scooter. Une plainte est déposée par le propriétaire de la voiture, M'Hamed Bellouti, pour "délit de fuite".

Lundi 29 septembre 2008: le tribunal correctionnel de Paris décide de relaxer Jean Sarkozy. Le plaignant a été condamné à verser 2.000 euros au fils du président de la République pour "procédure abusive et téméraire".

Très remonté à l'issue de ce jugement, le condamné avait alors assuré qu'"il ne paierait jamais" et avait fait un appel à un "soutien moral et financier".

Déçu par la décision, l'avocat de M. Bellouti avait alors jugé: "Si mon client avait été à la place de Jean Sarkozy (...), il aurait été condamné très rapidement".


Source; Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn