Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/03/2008 - 10:16

Afghanistan: 10 milliards de dollars promis mais pas fournis compromettent la paix


Les pays occidentaux n'ont pas fourni 10 milliards d'aide promis à l'Afghanistan, sapant les perspectives de paix qui dépendent du développement du pays, selon un rapport d'ACBAR, l'agence de coordination de l'aide à l'Afghanistan, rendu public mardi à Kaboul.



La communauté internationale s'est engagée à octroyer 25 milliards de dollars à l'Afghanistan depuis 2001, année de la chute du régime des talibans, selon l'ACBAR.

Pourtant, "seuls 15 milliards de dollars d'aide ont jusqu'à présent été versés, dont on estime que 40% sont revenus aux pays donateurs sous forme de bénéfices d'entreprises et de rémunérations de consultants", ajoute l'ACBAR.

Dans le même temps, les fonds allant à la reconstruction ne représentent qu'une "fraction" des dépenses militaires, 25 milliards de dollars ayant été consacrés au renforcement de la sécurité depuis 2001, note l'ACBAR.

Les militaires américains dépensent environ 100 millions de dollars par jour en Afghanistan, comparé à une moyenne de 7 millions par jour de dons internationaux sur la même période, poursuit le rapport.

Les Etats-Unis sont le principal donateur de l'Afghanistan, avec un budget représentant un tiers du montant total de l'aide internationale, mais le gouvernement afghan n'a reçu que la moitié des 10,4 milliards de dollars promis pour la période 2002-2008, selon l'ACBAR.

De même, l'Union européenne et l'Allemagne n'ont versé que moins des deux tiers de l'aide promise, soit respectivement 1,7 milliard et 1,2 milliard de dollars, selon le rapport.

De son côté, la Banque mondiale n'a versé que la moitié des 1,6 milliard de dollars promis. La Grande-Bretagne a fait mieux en donnant 1,3 des 1,45 milliard promis.

"En raison des faibles revenus du gouvernement, l'aide internationale représente 90% du budget des dépenses publiques dans le pays", confronté à une sanglante insurrection et à une profonde corruption qui entrave la reconstruction, a rappelé l'ACBAR.

La responsable de la Banque mondiale pour l'Afghanistan, Mariam Sherman, a répondu que le taux de 50% des promesses versées était en fait "très bon", étant donné que les projets de reconstruction prennent des années à être réalisés.

Par ailleurs, l'ACBAR a calculé que les deux tiers de l'aide qui arrivait en Afghanistan ne passaient pas par le gouvernement afghan avant d'être distribués, affaiblissant les efforts pour renforcer les institutions nationales.

L'ACBAR coordonne les activités de 94 organisations d'aide au développement, parmi lesquelles Oxfam, CARE, le Secours islamique et Save the Children.

yahoo.com


Y.K/sourcesWeb







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces