Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
23/06/2011 - 18:41

Afrique: bonjour démocratie et autres actus

Guinée: bonjour démocratie, adieu démocratie - Le printemps des rêves arabes - Les rebelles libyens se disent mal préparés - Les pays de l'AIE vont mettre 60 millions de barils de pétrole sur le marché.



Afrique: bonjour démocratie et autres actus
Les pays de l'AIE vont mettre 60 millions de barils de pétrole sur le marché
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a annoncé jeudi que ses 28 pays membres s'étaient entendus pour puiser dans leurs réserves et mettre en circulation 60 millions de barils de brut sur le marché dans les semaines à venir, afin de compenser les problèmes d'approvisionnement en pétrole provoqués par le conflit en Libye. Fondée pour faire face au choc pétrolier de 1973/74, l'AIE a précisé que cette mesure visait à répondre à une "menace imminente" de pénurie, qui pourrait saper le redressement économique international. "Aujourd'hui, pour la troisième fois dans l'histoire de l'Agence internationale de l'énergie, nos pays membres ont décidé de mettre des stocks de pétrole sur le marché, a déclaré le directeur exécutif de l'AIE Nobuo Tanaka. Les 60 millions de barils qui doivent être mis en circulation -à raison de deux millions de barils par jour sur une période initiale de 30 jours- ne sont qu'une partie des réserves de l'AIE qui comptent plus de quatre milliards de barils.(AP.org) La prétendu pénurie n'est que  de la poudre aux yeux pour attirer l'attention sur le conflit libyen.

Les rebelles libyens se disent mal préparés
Les rebelles libyens, qui n'ont enregistré aucune avancée sur le front Est depuis plusieurs semaines, pointent du doigt le manque de préparation et d'équipement militaire de leurs troupes face aux forces de Mouammar Kadhafi. Conséquente au début des affrontements, la progression des insurgés vers l'ouest du pays a par la suite rencontré une forte résistance de la part de l'armée libyenne qui repousse les rebelles ville après ville.Les combats se concentrent désormais autour de la route stratégique qui relie Ajdabiah à la ville de Brega, située à 80km plus à l'Ouest.(fr.reuters.com) Ce n'est pas une guerre dans les règles c'est une rébellion organiser rien de plus.

Le printemps des rêves arabes
Le 17 décembre 2010, dans l’indifférence générale, un jeune Tunisien désespéré s’immole dans une petite ville du Sud-Est du pays. Cette étincelle sera le départ d’un formidable incendie qui, en quelques mois, va balayer tout le Maghreb et le Proche-Orient. Tour à tour, la Tunisie, l’Egypte, la Libye puis la Syrie s’embrasent. Les vieux despotes vacillent. Le souffle de la liberté emporte tout. C’est l’histoire de ces rêves arabes que retrace Libération, à partir d’une compilation de nos meilleurs reportages sur le terrain, enrichie de nouvelles analyses, d’entretiens, de cartes, de sélections de livres.(liberation.fr) Le printemps n'est pas cause d'incendie dévastateurs.

Guinée: bonjour démocratie, adieu démocratie
Le scrutin présidentiel de novembre 2010 visait un double soulagement: celui des Guinéens échaudés par 52 ans de dictature -parmi les plus longues et les plus meurtrières d'Afrique-, mais aussi celui de la communauté internationale, hautement préoccupée par une Afrique de l'Ouest minée par les guerres civiles, le trafic de drogue et le terrorisme. Une élection même imparfaite dans un tel pays ne pouvait que réjouir, face aux vieilles psychoses que peuvent représenter le syndrome rwandais, le cauchemar ivoirien, les légions islamistes ou le fantôme de Dadis Camara. Mais mieux vaut un mauvais départ qu'un brusque retour en arrière. La Guinée, à son tour, devait tenter le plongeon démocratique avant que ses vieux démons ne la rattrapent. Tout nouveau leader serait le bienvenu pour peu qu'il fût disposé à tourner la page. A la bonne heure: le président élu Alpha Condé promettait le changement dans un pays qui en avait fort besoin. Cela suffisait à faire oublier, ne serait-ce que pour un moment, son élection controversée et ses propos tribalistes, qui avaient entraîné dans son fief électoral de Haute-Guinée un véritable pogrom contre les Peuls. Il aurait tout le temps pour s'améliorer après son investiture puisque, c'est entendu, la démocratie dorénavant revêt des vertus purificatrices même sous les doux cieux d'Afrique.(slate.fr) Pourquoi parler de sujet qui ne sont pas au gout du jour?

Source: Yahoo Actualités


Victor Nouioua








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces