Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



L'Economie en temps réel et en continu
05/08/2008 - 19:35

Air France-KLM souffre du pétrole, mais s'en sort mieux que les autres


Le groupe aérien Air France-KLM a publié mardi des résultats en forte baisse au premier trimestre sous le coup des prix élevés du pétrole, mais a confirmé ses objectifs et s'en tire plutôt mieux que la plupart des compagnies aériennes concurrentes dans un contexte difficile.



Le bénéfice du trimestre d'avril à juin s'est inscrit en forte baisse de 59,4% à 168 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 5,8% à 6,288 milliards.

La facture pétrolière a pesé lourd sur le trimestre: elle a représenté 1,36 milliard d'euros, soit 266 millions d'euros de plus que l'an dernier. Elle devrait atteindre 5,86 milliards d'euros sur l'exercice, prévoit le groupe franco-néerlandais.

Le bénéfice ressort toutefois au-dessus des attentes des analystes - 148 millions - et le titre prenait 8,4% vers 14H50 GMT (16h50 heure de Paris) à la Bourse de Paris.

Le groupe est parvenu en partie à limiter l'impact négatif du kérosène grâce à sa couverture pétrolière, qui lui permet de se protéger des variations du marché, et à une flotte plus récente et économe que la moyenne.

La couverture de l'année prochaine sera "pratiquement aussi efficace que cette année", a assuré Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général.

La compagnie a aussi une "capacité à faire payer au client la dérive de la facture pétrolière", explique Pierre Boucheny, analyste chez Landsbanki Kepler.

Les surcharges carburant pour un aller-retour sur Air France atteignent 242 euros pour un long-courrier et 270 euros pour un très-long-courrier, un niveau supérieur à Lufthansa ou British Airways.

"Nous arrivons (...) à transférer vers le client les augmentations, que nous pratiquons systématiquement, sans avoir d'états d'âme", s'est félicité d'ailleurs M. Gourgeon.

Air France-KLM a aussi annoncé son intention de réaliser 190 millions d'économies complémentaires sur l'année, portant ainsi l'objectif total à 620 millions d'euros.

A la différence d'autres compagnies qui réduisent leurs capacités face aux difficultés - pétrole cher et mauvaise situation économique - Air France-KLM va continuer de faire croître les siennes, bien qu'à un rythme ralenti.

Ainsi, le groupe confirme qu'il prévoit d'augmenter ses capacités de l'ordre de 2% pour la saison hiver 2008 et été 2009, contre une tendance de 4 à 5% ces dernières années.

"Avec cette offre mieux contrôlée et ces couvertures pétrolières, et un pétrole qui aujourd'hui a l'air d'être dans la zone des 120 dollars", "nous pensons que notre objectif de résultat d'exploitation peut être maintenu", a déclaré M. Gourgeon.

Il sera donc "nettement positif, de l'ordre d'un milliard d'euros" en 2008/09, contre 1,41 milliard un an auparavant, espère-t-il.

Air France-KLM fait "plutôt mieux" que les autres compagnies en Europe, selon Pierre Boucheny, dans un contexte morose pour le secteur.

Le trafic aérien de passagers au niveau international a progressé en juin à son rythme de croissance le plus faible (+3,8%) depuis l'épidémie de SRAS en 2003, a indiqué lundi l'Association internationale du transport aérien, jugeant que la situation allait "empirer".

Aux Etats-Unis, toutes les grandes compagnies - à l'exception de Southwest - viennent d'enregistrer des pertes et sont contraintes de réduire leurs vols, leurs flottes et leurs effectifs.

"Nous ne modifions pas notre politique d'investissement", a de son côté affirmé M. Gourgeon, pour qui de nouveaux avions représentent "des économies et de l'efficacité".

Source: yahoo news

Arame Diène







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: