Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
21/02/2008 - 16:51

Alcool, tabac, cannabis: un usage qui varie selon le sexe et surtout le milieu social


Alcool, tabac, cannabis, médicaments psychotropes : la consommation de produits addictifs varie selon le sexe, mais aussi suivant l'âge, le niveau d'éducation et le milieu social, selon une étude de l'Insee rendue publique jeudi.



L'élévation dans l'échelle sociale s'accompagne notamment, chez les femmes, d'une augmentation de la consommation régulière d'alcool, au contraire des hommes, révèle l'Insee dans "Regards sur la parité".

Certains produits, comme l'alcool et le cannabis, sont plus consommés par les hommes, d'autres, comme les médicaments psychotropes, par les femmes, mais les modes de consommation s'avèrent moins liés au sexe qu'aux comportements sociaux des hommes et des femmes, souligne l'Insee.

Ainsi la consommation régulière d'alcool dépend du statut face à l'emploi, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Pour les 18-25 ans, elle est associée à l'entrée dans le monde du travail, alors que pour les plus de 25 ans, le chômage aggrave le risque de consommer plus régulièrement, éventuellement jusqu'à l'ivresse, notamment chez les hommes.

Plus le niveau de diplôme et la catégorie sociale sont élevés, plus la consommation régulière d'alcool chez les hommes et les femmes se rapproche : en effet, les hommes boivent de moins en moins et les femmes augmentent leur consommation régulière.

Les femmes titulaires d'un diplôme supérieur au baccalauréat sont plus fréquemment ivres que les autres, alors que l'on n'observe pas ce phénomène chez les hommes.

Le tabagisme quotidien concerne, chez les adultes, surtout les milieux populaires et défavorisés, les chômeurs, et plus rarement les étudiants que les actifs du même âge.

La consommation de cannabis, chez les hommes comme chez les femmes, va de pair avec l'élévation du niveau d'instruction scolaire. Mais, alors que ceci est sensible dès le bac pour les femmes, il ne l'est qu'au niveau des études supérieures pour les hommes, et reste d'ampleur un peu plus modérée.

L'élévation du niveau d'éducation et surtout de la catégorie socio-professionnelle contribue à rapprocher les comportements d'usage du cannabis des hommes et des femmes.

La consommation de médicaments psychotropes reste surtout féminine. Mais si le chômage augmente très nettement le risque de consommation, ce risque est plus fort chez les hommes que chez les femmes.

Msn.com


M.D/sourcesWeb







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces