Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
10/05/2015 - 23:48

Alerte en Albanie: des heurts violents font 22 morts

La république de Macédoine est entourée de l'Albanie à l'ouest, de la Grèce au sud, de la Bulgarie à l'est et du Kosovo au nord. Par sa position, le territoire macédonien a connu de nombreuses occupations et migrations, les plus marquantes étant l'âge byzantin, l'arrivée des Slaves au VIe siècle, puis une domination ottomane longue de cinq siècles. En 1944, elle est libérée par les résistants communistes. Ces derniers proclament la République socialiste de Macédoine qui devient l'une des six républiques fédérées de la Yougoslavie de Tito. L'existence du peuple macédonien est alors reconnue internationalement et la langue macédonienne est codifiée. Avec l'éclatement de la Yougoslavie, la Macédoine est devenue une république indépendante mais les pays de l'ex-Yougoslavie sont encore sur le qui-vive. Pour sa part, la Serbie, qui craint un regain de tension avec le Kosovo, a massé des troupes à sa frontière. L'UE s'est montrée préoccupée : "Toute escalade ultérieure de la violence doit être évitée, dans l'intérêt de la stabilité générale dans le pays", a déclaré, dans un communiqué, le commissaire européen à l'Elargissement, Johannes Hahn. Ce week-end, des heurts violents ont eu lieu dans le nord du pays et 22 personnes ont été tuées. Revue de presse :



Alerte en Albanie: des heurts violents font 22 morts
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Huit policiers tués à Koumanovo, dans le nord de la Macédoine
Des tirs sporadiques ont encore retenti dimanche matin dans un faubourg albanophone de la ville de Koumanovo, dans le nord de la Macédoine, après une journée de combats samedi entre les forces de sécurité et un groupe armé. Le calme est revenu dimanche en début d'après-midi. Les affrontements ont fait huit morts et 37 blessés parmi les policiers, a annoncé lors d'une conférence de presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Ivo Kotevski, qui a également fait état de 14 "terroristes" tués. Aucun mort n'est à déplorer parmi la population civile, a-t-il dit. (Reuters)

La police macédonienne intervient contre un "groupe armé"
Un porte-parole du ministère de l'Intérieur a déclaré que l'opération de police avait été lancée sur la base d'"informations concernant un groupe armé". Il a ajouté que ce groupe préparait des "actes terroristes" et s'était infiltré en Macédoine à partir d'un pays voisin, qu'il n'a pas nommé. … Dans la soirée, des responsables ont affirmé que l'opération était terminée et qu'une vingtaine d'hommes armés avaient été capturés mais des tirs sporadiques retentissaient toujours. Des habitants chargés de sacs ont fui la région, parfois escortés par des policiers. "Je ne pensais pas que cela allait recommencer", a dit un albanophone interrogé par la télévision macédonienne, faisant allusion aux violences de 2001. "C'est terrifiant, je ne peux pas rester ici." (Reuters)

"Un groupe terroriste particulièrement dangereux"
Selon lui [le porte-parole de la police], les assaillants faisaient partie d'un "groupe terroriste particulièrement dangereux", dont les membres sont sous mandat d'arrêt international. D'après le porte-parole de la police, plus d'une trentaine de personnes ont participé à l'attaque, pour la plupart des citoyens de Macédoine, mais aussi cinq du Kosovo et un d'Albanie, tous présumés d'origine albanaise. Ce groupe est "venu d'un pays voisin", avait assuré ce samedi 9 mai la police sans l'identifier, mais la presse locale affirme qu'il s'agit du Kosovo majoritairement albanais. (rtl.fr)

Henri Vario-Nouioua






Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo