Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
20/04/2011 - 18:28

Amaury Leveaux, nageur, fêtard et autres infos

Amaury Leveaux, nageur et fêtard - Championnats d'Europe: Il n'y a pas que Teddy Riner dans la vie - Qui a dit: «Sans moi, le Real serait 20 points derrière le Barça».



Amaury Leveaux, nageur, fêtard et autres infos
Qui a dit: «Sans moi, le Real serait 20 points derrière le Barça»
Indice: Il s'aime beaucoup... Il s'agit de Cristiano Ronaldo. Le meilleur buteur du Real, auteur de 40 buts cette saison, estime qu'il est largement responsable de la bonne tenue de son club cette saison, malgré les huit points de retard qu'il concède au Barça en championnat d'Espagne. «Sans moi, le Real serait 20 points derrière», a-t-il ainsi lâché au site internet ElConfidencial.(20minutes)

Championnats d'Europe: Il n'y a pas que Teddy Riner dans la vie
A l'ombre du poids lourd français, quatre espoirs jouent gros à Istanbul à partir de jeudi... Dans l'ombre du géant, le judo français couve quelques jeunes champions. David Larose, Hugo Legrand, Automne Pavia ou Audrey Tcheumeo en font partie et seront alignés à partir de jeudi aux championnats d'Europe à Istanbul... Automne Pavia (-57kg), l'ambitieuse. Le public français l'a découverte en février lors du tournoi de Bercy. La championne de France s'est offerte, à 22 ans, une première victoire en tournoi international. «Maintenant, j'ai envie d'enfoncer le clou. Jusque-là, inconsciemment, je manquais de confiance.(20minutes)

Amaury Leveaux, nageur et fêtard
Infichu de se qualifier pour pour les championnats du monde de natation à Shanghai (24-31 juillet), Amaury Leveaux a pris «une claque»: «Et cela m'a fait avancer», avoue-t-il à l'Equipe d'aujourd'hui dans une une interview-confession. Le protégé de Philippe Lucas, l'ex-entraîneur matamore de Laure Manaudou, reconnaît qu'il n'a pas exactement l'hygiène de vie d'un sportif de haut niveau: «A cinquante mètres de chez moi, il y a un Franprix, j'y vais souvent prendre des bonbons au kilo. Et au retour je prends l'ascenseur, pas l'escalier...». A part les bonbons, «Momo» aime la fête: «Nous les sportifs, on est toujours à l'extrême (...), alors quand on sort, ce n'est pas pour boire de l'eau avec des glaçons. En moyenne je sortais un week-end sur deux, je sortais dans la semaine, le vendredi et le samedi». Avec un tel rythme, Leveaux est cuit, il n'avance plus, a quelques pannes de réveil. Avec Lucas, ça ne le fait pas. «La quatrième fois, je n'avais pas entendu le réveil. Dans ce cas-là, tu ne l'appelles pas, tu as tellement peur. Tu y retournes le lendemain, tu baisses les oreilles.» Le double médaillé d'argent aux Jeux de Pékin (sur 50 mètres et 4 x 100 mètres nage libre) veut mettre «un minimum d'organisation dans [sa] vie», pour aller chercher l'or aux Jeux de Londres l'an prochain.(liberation)

Source: Yahoo Actualités


Sylvie Delhaye








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces