Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
04/01/2011 - 16:18

Amériques: le médecin de Michael Jackson bientôt fixé sur son sort et autres news

Le médecin de Michael Jackson bientôt fixé sur son sort - Sept compagnies d'assurances américaines intentent des poursuites contre Toyota - Un Texan innocenté par son ADN après 30 ans de prison - Etats-Unis et Allemagne partenaires dans un projet de satellites espions - La vente de Rafales au Brésil et aux Emirats avance - 2011: année de la cohabitation pour Barack Obama



Amériques: le médecin de Michael Jackson bientôt fixé sur son sort et autres news
Le médecin de Michael Jackson bientôt fixé sur son sort
Le médecin personnel de Michael Jackson devrait savoir d'ici deux semaines s'il sera jugé pour homicide involontaire pour le décès du "Roi de la pop", qui a succombé à une overdose médicamenteuse le 25 juin 2009, à l'âge de 50 ans. Les audiences préliminaires devaient commencer mardi à Los Angeles. Le procureur adjoint, David Walgren, a affirmé la semaine dernière qu'il s'attendait à ce que les avocats du Dr Conrad Murray suggèrent que Jackson pourrait s'être injecté lui-même la dose fatale d'anesthésiant pendant que son médecin avait quitté la pièce. "Je pense qu'il est clair que la défense développe la théorie selon laquelle la victime, Michael Jackson, s'est tuée elle-même", a déclaré le magistrat californien lors d'une audience. "Ils ne veulent pas le dire mais c'est la direction qu'ils prennent", a-t-il assuré. L'avocat de la défense, J. Michael Flanagan, s'est refusé à tout commentaire sur les propos du procureur adjoint et la question ne devrait pas être soulevée avant le procès car la défense ne compte pas présenter de pièces au dossier pendant les audiences préliminaire. (AP)

Sept compagnies d'assurances américaines intentent des poursuites contre Toyota
Elles ont intenté des poursuites contre Toyota aux Etats-Unis, afin de récupérer les sommes versées pour indemniser les automobilistes victimes d'accidents en raison de problèmes d'accélération intempestive. Les assureurs, a précisé lundi le "Los Angeles Times", citent des données mettant en cause Toyota dans 725 accidents. Les assureurs estiment que ces accidents auraient pu être évités si le constructeur automobile japonais avait équipé ses véhicules de systèmes de sécurité empêchant des accélérations incontrôlées "à 160km/h ou plus". Toyota, interrogé par le "Los Angeles Times", a de nouveau démenti que ces problèmes d'accélération soient dûs à un défaut de l'électronique de bord. Le constructeur a cité par le passé un problème de tapis de sol, dans lequel se coinçait la pédale d'accélération. Les compagnies d'assurance sont American Automobile Insurance, Fireman's Fund Insurance, National Surety Corp., Ameriprise Insurance, IDS Property Casualty Insurance, Motorists Mutual Insurance and American Hardware Mutual Insurance. Ils réclament au moins 230.000 dollars de remboursements (172.230 euros) pour 14 accidents survenus aux Etats-Unis. (AP)

Un Texan innocenté par son ADN après 30 ans de prison
Un Texan qui a passé 30 ans en prison pour vol aggravé devrait voir sa condamnation annulée grâce à une analyse ADN qui prouve son innocence, a-t-on appris lundi. Une audience sur la question est prévue mardi dans un tribunal de Dallas. Une annulation de la condamnation ferait de Cornelius Dupree Jr., 51 ans, la personne innocentée par son ADN ayant passé le plus de temps derrière les barreaux au Texas. Cornelius Dupree avait été inculpé en 1979 pour le viol et le vol d'une femme de 26 ans, et avait été condamné en 1980 à 75 ans de prison pour vol aggravé. Il avait bénéficié d'une libération conditionnelle en juillet dernier. (AP)

Etats-Unis et Allemagne partenaires dans un projet de satellites espions
Les Etats-Unis et l'Allemagne développent un projet commun de satellites espions, d'un montant de 270 millions de dollars (202 millions d'euros), auquel la France est opposée, selon des documents obtenus par WikiLeaks et publiés lundi par le quotidien norvégien "Aftenposten". Selon des câbles envoyés par l'ambassade américaine à Berlin en 2009 et 2010, l'initiative est présentée comme un projet commercial, mais est en réalité conduite par les services de renseignements allemands et le Centre aérospatial allemand (DLR). Les satellites devraient être placés en orbite en 2013.
Selon ces câbles, la France s'oppose fermement à ce projet, baptisé HiROS. Les diplomates américains estiment également qu'il pourrait affaiblir la coopération en matière de satellites militaires dans l'Union européenne. (AP)

La vente de Rafales au Brésil et aux Emirats avance
Le ministre de la Défense Alain Juppé a affirmé mardi que la vente d'avions de type Rafale par la France "avance" à la fois avec le Brésil et les Emirats arabes unis. "Ça avance avec le Brésil, ça avance avec les Emirats arabes unis puisque la négociation est repartie", a déclaré Alain Juppé devant la presse, lors d'un déplacement sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) à l'occasion des voeux aux Armées de Nicolas Sarkozy. "On verra, c'est en bonne voie", a-t-il ajouté. Dans son discours, le chef de l'Etat n'a en revanche pas évoqué la question de la vente des Rafales à l'étranger. Au Brésil, trois firmes sont en lice pour vendre 36 avions de chasse: le Français Dassault avec le Rafale, l'Américain Boeing avec le Super-Frelon F-18, et le Suédois Saab avec le Gripen. Le contrat brésilien, qui s'élève à 4,4 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros), devrait être attribué en 2011. L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, qui vient d'être remplacé le 1er janvier par Dilma Rousseff, avait affiché personnellement sa préférence pour le Rafale français. (AP)

2011: année de la cohabitation pour Barack Obama
Après une année mitigée, achevée par quelques succès retentissants, 2011 s'annonce semée d'embûches pour Barack Obama, qui devra cohabiter avec des républicains sortis renforcés des élections de mi-mandat sans compromettre ses chances de réélection en 2012. Le camp conservateur, désormais majoritaire à la Chambre des représentants et plus nombreux au Sénat, dont les sessions inaugurales auront lieu mercredi, entend bien lui livrer de rudes batailles, notamment sur le terrain du budget et sur celui de la couverture maladie. Entretenir la bonne coopération qui s'est soldée en décembre par une série de succès législatifs et éviter la paralysie de l'appareil législatif pourraient être décisif dans la perspective de la prochaine présidentielle. "Le climat politique va changer complètement pour Obama et l'issue des batailles sur le budget et la santé déterminera son statut dans la course pour 2012", estime ainsi Steven Schier, professeur de sciences politiques au Carleton College, dans le Minnesota. Dans les derniers jours de décembre, le président s'est entendu avec les républicains sur la prolongation des abattements fiscaux et sur l'abrogation de la doctrine qui interdisait aux homosexuels déclarés de servir dans l'armée. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo