Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
France
16/12/2007 - 14:29

Amiens- Municipales 2008: Maxime Gremetz dissident PCF se retire


LILLE- Le député communiste dissident de la Somme Maxime Gremetz, en conflit avec sa fédération, a annoncé vendredi qu'il retirait sa candidature aux élections municipales à Amiens "parce que le danger est grand que M. (Gilles) de Robien, soutien de Monsieur Sarkozy, soit élu dès le premier tour".



Selon un sondage paru cette semaine dans le quotidien régional L'Union et réalisé par TNS Sofres, Gilles de Robien (Nouveau centre) serait vainqueur dès le premier tour des municipales avec 51% des intentions de votes, la liste PS-PCF-Verts recueillant 23% des voix et la liste citoyenne menée par Maxime Gremetz 18%.

M. de Robien a été réélu deux fois au premier tour aux municipales à Amiens qu'il avait conquis sur le PCF en 1989.

"Une possibilité de battre la droite est aujourd'hui ouverte à condition que se réalise un large rassemblement des forces de progrès. Force est de constater que ce n'est pas la voie choisie par les appareils des partis politiques qui, une fois de plus, jouent l'exclusion et la division", affirme un communiqué de la liste conduite par M. Gremetz.

Selon Maxime Gremetz, Gilles Demailly (PS), tête de la liste d'union PS-PC-Verts, a refusé de s'engager pour réaliser une liste d'union au second tour. M. Demailly ne pouvait être joint dans l'après-midi.

"C'est faire le jeu de la droite et nous ne voulons pas porter la responsabilité de la victoire de la droite", a déclaré à l'AFP Maxime Gremetz.

Le dissident PCF a ajouté qu'il ne soutiendrait pas la liste conduite par Gilles Demailly, sur laquelle figurent "des gens qui ont appelé à voter à droite pour me battre au second tour des législatives".

Aux régionales, M. Gremetz avait conduit une liste communiste et obtenu le meilleur score national du PCF (10,86%). Aux législatives, il a été réélu député dans la 1ère circonscription au second tour (59,33%), sans l'investiture du PCF qui avait présenté un candidat.

Aux municipales de 2001, M. Gremetz avait obtenu 21,06% à la tête d'une liste PCF-PS, contre 52,05% à l'actuel maire et à nouveau candidat Gilles de Robien (centriste).


H.V/Source YahooNews







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces