Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
03/11/2007 - 15:26

Angela Merkel: Les soldats allemands resteront dans le nord de l'Afghanistan


Les soldats allemands resteront pour l'essentiel dans le nord de l'Afghanistan, la partie la plus calme du pays, mais pourront en cas de nécessité apporter une aide dans le sud, plus instable, a déclaré samedi la chancelière Angela Merkel, pendant sa première visite en Afghanistan.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Mme Merkel effectuait un voyage inopiné d'une journée pour s'informer de la sécurité et de la reconstruction en Afghanistan, préoccupation internationale numéro un de la classe politique allemande, avec l'aggravation de l'insurrection des talibans.

Chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, les talibans multiplient leurs attaques contre l'Etat afghan et les quelque 55.000 soldats de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan et de la coalition internationale, à majorité américaine.

"L'Allemagne a pris des responsabilités dans le nord de l'Afghanistan et je pense que le plus important est de poursuivre les efforts que nous avons entrepris", a-t-elle dit à Kaboul lors d'une conférence de presse commune avec le président Hamid Karzai.

"Dès que les troupes auront besoin d'aide dans le sud, nous fournirons bien sûr une aide", a-t-elle déclaré en réponse aux appels d'autres membres de l'Otan à dépêcher des soldats allemands dans cette région où se concentrent, avec celles de l'est, la plupart des combats.

Mme Merkel a souligné que son pays avait endossé une nouvelle responsabilité en Afghanistan en mettant à disposition de l'Otan six avions de reconnaissance Tornado.

L'Allemagne a envoyé dans ce pays, dans le cadre de l'Isaf, environ 3.000 soldats, essentiellement installés dans le nord, à Mazar-i-Sharif, où la situation est calme.

Ce pays a également déployé 200 soldats d'élite au sein de l'opération antiterroriste "Enduring Freedom" ("Liberté immuable") sous direction américaine.

Cette participation, qui suscite l'hostilité de l'opposition et d'une partie des sociaux-démocrates, partenaires des conservateurs dans la coalition gouvernementale, devrait être débattue ce mois-ci au Bundestag.

Le 12 octobre, les députés allemands avaient massivement approuvé l'engagement de leur armée et la présence de ces avions jusqu'en octobre 2008, malgré une opinion publique désormais sceptique sur la réussite de la mission internationale.

Depuis la fin de 2001, 25 soldats allemands ont péri en Afghanistan.

Dans ce contexte, M. Karzai a rendu hommage au soutien militaire de Berlin, indiquant que l'Allemagne "dépensera un milliard de dollars jusqu'en 2010", contre 850 millions dépensés jusqu'à présent.

Mme Merkel a insisté sur la formation de la police afghane. Son pays avait été chargé d'assurer celle de son encadrement jusqu'à son transfert en juin à la mission Eupol de l'Union européenne, dont elle venait de rencontrer le nouveau chef, l'Allemand Jürgen Scholz.

"S'il y a un aspect sur lequel nous devrions insister maintenant, c'est sur la reconstitution des forces de police", a-t-elle dit.

La faiblesse de ces forces, premières cibles des insurgés, a permis cette semaine aux talibans de prendre le contrôle de deux districts de la province ouest de Farah.

Avant son entretien avec le président Karzai, la chancelière a visité le QG de l'Isaf et rencontré son commandant en chef, le général Dan McNeill, et celui du contingent allemand, le général Dieter Warnecke, a indiqué à Kaboul le porte-parole du gouvernement allemand Ulrich Wilhelm.

Elle s'est également entretenu avec le représentant spécial de l'ONU en Afghanistan l'Allemand Tom Koenigs, qui quittera son poste fin 2007.

Mme Merkel s'est ensuite rendue à Mazar-i-Sharif pour voir les soldats allemands, avec lesquels elle a pris un goûter, selon un correspondant de l'AFP.

La chancelière devait ensuite regagner Berlin.

Source: Waheedullah MASSOUDhttp://fr.news.yahoo.com

H.V/YahooNews



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo