Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Internet
05/07/2011 - 12:26

Apple tout de chrome vétu

Apple tout de chrome vétu - Google+ : attention aux fausses invitations - Les serveurs d'Apple piratés par Anonymous - Chrome continue son ascension et menace Firefox dans le monde - Hitler.fr, Satan.fr et rabbin.fr sont désormais disponibles - L’été télé dans le vice-versa .



Apple tout de chrome vétu
Google+ : attention aux fausses invitations
Les escrocs n’ont pas attendu longtemps avant de se pencher sur Google+. Le réseau social lancé la semaine passée connait déjà ses premiers déboires : après une première alerte de sécurité, rapidement corrigée par Google, le concurrent de Facebook rencontre des problèmes de fausses invitations. Ces fausses invitations sont envoyées par mail et ressemblent à s’y méprendre aux invitations « officielles » jusqu’à l’adresse de l’expéditeur. Google Music, déjà. En cliquant sur le lien indiqué dans le message, ce qu’il ne faut bien évidement pas essayer de faire, l’utilisateur se verra proposer différentes solutions pour agrandir certaines parties de son anatomie. Une technique classique que l’on avait déjà retrouvé lors des premières invitations au service Google Music.(tom'sguide.fr) J'ai toujours révé de fair le tour de ma taille avec mon engin.

Les serveurs d'Apple piratés par Anonymous
Le groupe de hackers Anonymous a déclaré sur son compte Twitter qu’il avait pénétré les serveurs d’Apple. Selon les informations publiées par le groupe sur PasteBin, les 27 hashs et noms d’utilisateurs proviennent d’un serveur utilisé pour des sondages. Les données des clients de la firme ne sont pas concernées par cette attaque qui reste de faible portée. C’est le site abs.apple.com qui a été touché. Il semblerait que les hashs ne soient pas trop difficiles à déchiffrer. On ne connait pas les détails de l’attaque, mais le mode opératoire ressemble aux activités des anciens membres de Lulzec qui ont rejoint Anonymous et qui étaient friands des injections SQL. Pour mémoire, c’est ainsi qu’ils avaient corrompu le site de PBS pour publier une fausse nouvelle sur les apparitions du rappeur Tupac Sakur et volé les informations des utilisateurs des sites Sony (cf. « 1 million de comptes Sony Pictures piratés »). L’image de Lulzsec avait été sérieusement ternie par des accusations d’extorsion et les raids internationaux qui auraient démasqué certains de leurs membres (cf. « Nintendo attaqué par LulzSec, le maître chanteur ? »). Après ces évènements, le groupe a décidé de rejoindre Anonymous.(tom'sguide.fr) Juste une démonstration?

Chrome continue son ascension et menace Firefox dans le monde
La tendance est la même depuis de longs mois maintenant, et elle ne cesse de se confirmer : Microsoft Internet Explorer perd des parts de marché, Mozilla Firefox stagne voire régresse légèrement, et Google Chrome grimpe avec une constance étonnante. Résultat, que ce soit selon StatCounter (graphique ci-dessous) ou NetMarketShare, Chrome rattrape petit à petit Firefox au niveau mondial. Lors du mois de juin, Internet Explorer est ainsi passé de 43,87 % à 43,58 % de part d'utilisation (PU), tandis que Firefox a perdu près d'un point, tombant à 28,34 %. Chrome, lui, a réalisé un bond important, pour atteindre 20,65 % (+1,29 point). C'est la première fois selon Statcounter que Chrome passe la barre des 20 %. NetMarketShare n'accorde cependant à Chrome qu'un peu plus de 13 %. Il faut donc prendre avec certaines pincettes toutes ces données.(pcimpact.com) Qui seras le grand gagnant?

Hitler.fr, Satan.fr et rabbin.fr sont désormais disponibles
30 000 noms de domaines sensibles sont désormais légaux. « Hitler », « mutilation », « mosquée », « rabbin » ou encore « Satan » peuvent désormais être réservés dans leur version en .fr. C’est le Conseil constitutionnel qui est à l’origine de cette décision. En octobre dernier, il avait censuré la législation de 2004 encadrant l’attribution des noms de domaines. Il s’était fixé la date du 1er juillet pour revoir cette loi. À l’époque le Conseil avait estimé qu’étant donné le « développement généralisé des services de communication au public en ligne », la limitation «du choix et de l'usage des noms de domaine affectait la liberté de communication et la liberté d'entreprendre ». Cet encadrement a donc pris fin vendredi avec la mise à disponibilité de 30 000 noms de domaines. Toutefois, toute personne (morale ou physique) voulant déposer un dossier pour se procurer un de ces noms de domaine devra démontrer «des motifs légitimes ». « Le décret d'application, qui devrait sortir dans les prochains jours, devrait encadrer ce que l'on entend par légitime et il faudra voir de qui émanent les demandes que nous recevons », précise Loïc Damilaville, directeur général adjoint de l’Afnic, l’organisme en charge des .fr.(tom'sguide.fr) Pourquoi comparer un homme de religions à Hitler ou le diable en personne?

L’été télé dans le vice-versa
Ah l’été. Ivresse des corps poudrés de sable et pailletés d’éclats de nacre qui, lovés au creux d’une dune propice, se mélangent dans la touffeur d’une nuit sans lune au rythme sourd des échos lointains d’Il tape sur des bambous. A qui ce frifri accueillant, ce chichi turgescent ? On s’en fout, c’est les vacances, tout s’échange, s’unit et se fond. Homme, femme ; femme, homme… Au diable les conventions petites-bourgeoises qui nous ceignent toute l’année dans nos petits costumes étriqués : l’été, on se lâche, les rôles s’inversent et se… Non mais attendez. Alors ça, c’est fou : les rôles qui s’inversent, les corps qui se mélangent, les chichis à la place des frifris tout ça… Eh bien vous n’allez pas nous croire, mais c’est exactement la thématique des programmes télé de cet été ! Oui, toutes les nouveautés estivales, et sans aucune exception, s’inscrivent dans cette tendance que nous qualifierons d’antinomie cathodique à congruence opposée. Ou l’inverse.Comme un symbole de l’été inversé qui s’annonce, ce ne sont ni TF1 ni M6 qui vont faire tourner la baraque à frites mais France 3. Oui, c’est la chaîne des régions qui aligne les nouveaux concepts les plus flabistouflants. Et le premier d’entre eux, service public oblige, est signé Endemol, d’ordinaire dealer de télé-réalité à base de Cindy sans culotte pour TF1.(libération.fr) Les français remettraient-ils leurs culottes?

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: