Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
13/07/2014 - 20:25

Après Serval, Barkhane au Sahel

«Il y a toujours des risques majeurs de développement de djihadistes dans la zone qui va de la Corne d'Afrique à la Guinée-Bissau.» C'est ainsi que s'est exprimé le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian à l'annonce de la nouvelle opération Barkhane dont l'objectif est d'empêcher la recrudescence des djihadistes dans la bande sahélienne. Les mouvements djihadistes qui opèrent dans ces zones se sont probablement armés dans les décombres de l'opération libyenne qui a conduit à la destitution de Mouammar Khadafi. L'opération Serval se termine sans que la question touaregue soit réglée. Revue de presse:



Mali: l'opération Serval remplacée par un dispositif régional: L'opération Barkhane «va se mettre en place dans les jours qui viennent». «Ça se fait en partenariat avec les cinq pays de la zone sahélo-saharienne, ça fait à peu près 3 000 militaires en tout» ainsi que «des drones, des hélicoptères, des avions de chasse» pour avoir «la réactivité nécessaire», a précisé le ministre de la défense en soulignant qu'il s'agissait bien d'une «présence durable». «Le président de la République a souhaité qu'il y ait une réorganisation de nos forces dans la zone» du Sahel, avec «l'opération Barkhane» dont «l'objectif est essentiellement du contre-terrorisme», a-t-il déclaré. (Lemonde.fr)

Terrorisme: après Serval au Mali, la France lance "Barkhane" au Sahel: L'état-major [des troupes impliquées dans l'opération Barkhane] sera basculé sur N'Djamena. Le dossier Barkhane sera au menu des discussions que le chef de l'Etat aura avec ses homologues africains lors de son déplacement en Afrique (Côte d'Ivoire, Niger, Tchad) de jeudi à samedi. M. Le Drian, qui rejoindra M. Hollande au Niger et au Tchad, est attendu pour sa part mercredi à Bamako pour signer l'accord de défense franco-malien qui ouvre le post-Serval. Un millier d'hommes devrait rester au Mali pour lutter contre "les groupes terroristes combattants". La France a-t-elle vocation à devenir le gendarme du Sahel?  ... "C'est notre sécurité qui est en jeu!" (Elwatan.com)

Le MNLA et Bamako reprennent les hostilités:  Des parties chercheraient-elles donc à saborder la rencontre d’Alger ? A Bamako on se contente juste de faire observer que les mouvements de troupes observés ont lieu «à quelques jours de l’ouverture du dialogue inclusif prévu à Alger à compter du 16 juillet». Et comme un malheur ne vient jamais seul, il a aussi été fait état, le même jour, d’affrontements particulièrement violents dans le nord-est du Mali, entre deux groupes armés devant prendre part aux pourparlers d’Alger. Hier, une frange du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) et le MNLA étaient en effet en train de s’entredéchirer. (Elwatan.com)

Extrait de la déclaration de Mossa Ag Attaher, chargé de communication du MNLA le 19 janvier 2012:  «Nous tenons à clarifier que le Mouvement National pour la Libération de l'Azawad se démarque totalement de tout mouvement islamiste, de tout groupuscule radical dont l'idéologie est basée sur une quelconque vision religieuse. Nous tenons à dire également que nous n'avons pas besoin d'Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) ou d'un quelconque mouvement religieux pour pratiquer une religion quelconque. Nous nous situons dans un contexte de laïcité conformément à notre histoire, à nos traditions, et à nos cultures. ...» (Wikipedia)

Urgent: De violents combats opposent actuellement les forces de l'Azawad à l'armée malienne et ses milices affiliées depuis ce matin vendredi 11 Juillet 2014: Le Mouvement National de Liberation de l'Azawad informe l'opinion Nationale de l'Azawad et l'opinion Internationale que tôt dans la matinée du Vendredi 11 Juillet 2014 aux environs de 5 heures, l'armée malienne appuyée par des milices dont celle affiliées au Mujao et à Alhaj Gamou (général des forces armées maliennes), en totale violation du cessez le feu en vigueur depuis Mai 2014, ont lancé une offensive contre les positions des mouvements de l'Azawad à Anefis, proche de Kidal. (mnlamov.net)


Sylvie Delhaye S. D.








Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015






Partageons sur FacebooK
Petites annonces