Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
28/11/2007 - 20:41

Arabie saoudite: 208 militants présumés d'Al-Qaïda arrêtés

Les autorités saoudiennes ont arrêté 208 personnes soupçonnées de liens avec Al-Qaïda et d'avoir constitué six cellules, dont l'une préparait une attaque contre une installation pétrolière, a annoncé mercredi le porte-parole du ministère de l'Intérieur.



Il s'agit d'un des plus gros coups de filet annoncés dans le royaume contre des membres présumés du réseau terroriste.

"L'une des cellules préparait une attaque contre une installation pétrolière auxiliaire de la province orientale, une installation logistique, pas une raffinerie", a déclaré à l'AFP le porte-parole, le général Mansour al-Tourki.

Le général al-Tourki n'a pas fourni d'autres précisions sur l'installation en question, ajoutant que les suspects avaient été arrêtés au cours des derniers mois à travers l'Arabie saoudite.

En février 2006, l'Arabie saoudite avait déjà déjoué un attentat contre le site d'Abqaiq (est), réputé être le plus grand complexe pétrolier au monde.

Dans un communiqué repris par les médias officiels, le ministère de l'Intérieur a de son côté affirmé que les forces de sécurité avaient déjoué une attaque "imminente" contre une installation pétrolière, en arrêtant huit membres d'une cellule dirigée par un étranger.

Ces arrestations ont été faites dans le cadre d'opérations "préventives" contre un groupe "déviant", terminologie officielle pour désigner les membres du réseau terroriste Al-Qaïda, précise le communiqué.

Certains des suspects arrêtés avaient constitué un groupe dont l'objectif était d'assassiner des oulémas et des responsables des forces de sécurité.

Une des cellules démantelées était dirigée par un expert en lance-roquettes qui souhaitait faire entrer illégalement des roquettes dans le royaume pour les utiliser dans des opérations terroristes, ajoute le texte.

Seize personnes arrêtées dans la ville sainte de Médine avaient formé une cellule active dans la propagande et l'incitation à commettre des "actes criminels", peut-on lire dans le communiqué.

Dans une allusion apparente à l'Irak, où des Saoudiens font partie des combattants qui luttent contre l'armée américaine, le ministère de l'Intérieur indique que plus de la moitié des personnes arrêtées (112) sont liées à des groupes "étrangers".

Ces groupes recrutent des militants pour des opérations de combat en Arabie saoudite et les envoient se battre dans des pays en proie à la violence, comme l'Irak ou l'Afghanistan, selon des experts.

Les arrestations massives de membres présumés d'Al-Qaïda sont fréquentes en Arabie saoudite depuis mai 2003, lorsque le royaume a été frappé pour la première fois par des attentats, dont plusieurs ont visé des Occidentaux.

En avril 2007, les autorités saoudiennes ont annoncé l'arrestation de 172 personnes soupçonnées d'être liées à Al-Qaïda, dont certaines planifiaient des opérations contre des bases militaires et des installations pétrolières, y compris en lançant des attaques aériennes.


H.V/Source Edicom







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK
Petites annonces