Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Nouvelles de la Faim et de la Mort!
02/07/2007 - 21:00

Attentat-suicide au Yémen: dix morts

SANAA, Yemen, Un attentat à la voiture piégée commis par un kamikaze suspecté d'être lié à Al-Qaïda a fait au total dix morts et sept blessés lundi sur le site d'un temple vieux de 3.000 ans fréquenté par des touristes dans le centre du Yémen, selon des représentants de la police.



Sept des personnes décédées seraient des touristes espagnols, ont précisé des responsables du ministère de l'Intérieur. Trois Yéménites, dont le kamikaze, sont morts dans l'explosion, ont-ils ajouté sous couvert de l'anonymat. En outre, selon la police, les sept personnes blessées sont de nationalité espagnole.

D'après des témoins, un véhicule a franchi une porte puis a sauté sur le site où se trouve un temple -connu au Yémen sous son nom arabe, Balqis- et construit voilà près de 3.000 ans du temps de la reine de Saba. Le temple est situé dans la province de Marib (centre), à quelque 140km à l'est de Sanaa.

La responsabilité de l'attentat n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais les autorités ont établi un lien entre le kamikaze et la nébuleuse terroriste. La police de Marib a déclaré qu'elle avait reçu des informations en juin dernier sur un possible attentat d'Al-Qaïda. Aucune autre précision n'a été fournie.

Il y a moins de deux semaines, l'ambassade des Etats-Unis avait conseillé aux ressortissants américains d'éviter la région. Le 23 juin, dans la province voisine de Chabwa, un garde yéménite avait ouvert le feu sur un groupe d'étrangers travaillant dans le secteur pétrolier, peu après leur arrivée par avion, en tuant un et en blessant cinq autres, dont un Américain.

Le gouverneur de la province avait alors déclaré que le garde souffrait de troubles mentaux, mais l'ambassade des Etats-Unis à Sanaa avait annulé tout déplacement dans un "avenir proche" dans les deux provinces, et invité les Américains à ne pas se rendre dans le secteur.

Al-Qaïda est actif au Yémen, en dépit des efforts déployés par le gouvernement pour lutter contre le réseau terroriste. Les autorités ont imputé à Al-Qaïda la responsabilité de l'attentat de 2000 contre le destroyer USS Cole à Aden qui a coûté la vie à 17 marins américains et de l'attentat contre un pétrolier français qui a fait un mort deux ans plus tard.

Le Yémen a représenté un refuge pour les islamistes radicaux du monde arabe au cours des années 1990, mais après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, il a exprimé son soutien à la guerre menée par les Etats-Unis contre le terrorisme international.

Ses opérations visant à arrêter les militants ont néanmoins subi un certain nombre de revers, comme en février 2006 lorsque 23 détenus condamnés se sont évadés de prison. Certains étaient incarcérés pour des crimes liés à Al-Qaïda.

Des touristes étrangers sont souvent enlevés au Yémen par des tribus qui cherchent à obtenir des concessions du gouvernement, soit de meilleurs services, soit la libération de proches emprisonnés. La plupart des otages sont libérés sains et saufs

H.V/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo