Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
13/06/2008 - 10:41

Au 2è trimestre, la croissance est révisée à la baisse en France


L'acquis de croissance pour 2008 à la fin juin serait donc de 1,5%, précise la BdF dans son enquête mensuelle de conjoncture. L'acquis de croissance est le niveau de croissance du PIB dont on est sûr qu'il sera atteint, sauf en cas de récession au cours des trimestres suivants.



La Banque de France a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour la France au deuxième trimestre à 0,2%, contre 0,3% prévu initialement, a-t-elle annoncé vendredi.

Sur l'ensemble de l'année, le gouvernement, qui avait initialement annoncé une progression comprise entre 2 et 2,5%, table désormais sur une croissance entre 1,7% et 2% en raison des répercussions sur l'économie de la crise financière internationale.

Selon les dernières estimations de l'Insee, la croissance de la France avait progressé de 0,6% au premier trimestre. La plupart des économistes estiment toutefois que cette performance, bien meilleure que celle prévue, ne pourra se rééditer dans les prochains mois.

Un pronostic que semble confirmer l'enquête de la Banque de France, selon laquelle "l'activité industrielle a enregistré un recul en mai" d'après les chefs d'entreprises interrogés.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie publié par la Banque de France s'est en effet établi en mai à 97 points, contre 100 en avril (révisé à la baisse d'un point).

Le taux d'utilisation des capacités de production a fléchi et s'établit à un niveau légèrement inférieur à sa moyenne de longue période tandis que le courant de commandes nouvelles a légèrement diminué, "du fait de la baisse de la demande tant intérieure qu'étrangère", souligne la BdF.

"L'activité pour les prochains mois devrait légèrement progresser", indique toutefois l'enquête de conjoncture.

Dans les services marchands, l'activité a continué de progresser à un rythme ralenti. L'augmentation des effectifs et des prix s'est poursuivie.

"Les prévisions apparaissent mieux orientées (que dans l'industrie): elles font état d'une accélération de l'activité pour les mois à venir", souligne la BdF.

Dans le commerce de détail, "l'activité a légèrement progressé en mai et se situe en nette progression sur un an", ajoute l'enquête.

L'activité y a augmenté plus sensiblement dans le petit commerce (+1,8%) que dans la grande distribution généraliste (+1,1%).

Source: news.yahoo.com


Y.K/SourcesWeb






Y.K/SourcesWeb

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK