Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

soyez-y!
Afrique et Moyen-Orient
23/06/2022 - 21:43

Au Sénégal, concert de casseroles et de klaxons à l’appel de l’opposition

Les élections législatives du 31 Juillet 2022 prochain s’annoncent assez difficiles pour les Sénégalais. Il faut redouter des troubles à l’ordre public au regard du comportement actuel de l’opposition. A la commande, la principale coalition d’opposition « Yewwi Askan Wi ». La soirée d’hier fut la première du concert de casseroles et de klaxons annoncé.



Une soirée de concert de casseroles et de klaxons à Dakar à partir 20h GMT

C’est prévu et commence ce mercredi 22 juin 2022 dans la capitale Sénégalaise. Pendant quelques minutes, des centaines de partisans de la coalition de l’opposition ont fait retentir des casseroles et des klaxons dans la ville. C’est en obéissance au mot d’ordre lancé par Ousmane Sonko et ses collaborateurs qui comptent défier Macky Sall dans ce qu’ils appellent une politique d’exclusion. L’université Cheikh Anta Diop, et plusieurs quartiers résidentiels de Dakar sont restés sous le bruit pendant plusieurs minutes à partir de 20h.
Les ustensiles de cuisine étaient transformés en instruments de musique. Ce n’est pas une première au Sénégal même si les contextes diffèrent.

Ousmane Sonko précisait l’intention de ce mouvement depuis Lundi

On peut retenir deux combats dans ce mouvement selon les déclarations de l’opposant. Il reproche dans un premier temps à Macky Sall son comportement de dictateur. Ensuite l’opposant serait en train de prêter à l’actuel président des intentions d’un troisième mandat. Alors que Macky Sall finit son deuxième et dernier mandat en 2024, il entretient un flou autour du sujet.
La lutte est donc à double sens : pour les législatives prochaines et en même temps pour les présidentielles de 2024. L’opposant a avec lui une grande majorité du peuple Sénégalais qui ne tarde pas à descendre dans les rues dès le mot d’ordre.

La disqualification de la liste des titulaires de l’opposition pour les législatives !

Il faut rappeler que le 3 juin passé, le conseil constitutionnel a confirmé l’invalidation de la liste nationale des « titulaires » de la Coalition d’opposition Yewwi Askan Wi. Cette invalidation les disqualifie d’office de la course aux législatives du 31 juillet 2022. C’est Ousmane Sonko et plusieurs autres opposants qui se trouvent ainsi écartés des législatives.
Depuis cette décision, des appels à manifester se sont multipliés. Même sans autorisation les manifestants envahissent les rues. On a déjà enregistré 3 morts et près de 200 interpellations. Toute chose qui n'affaiblit pas l’ardeur de l’opposition. Elle change de stratégie pour se faire entendre et menace sérieusement le déroulement des élections si sa liste ne participe pas. 
Le bruit des casseroles et des Klaxons est donc la dernière stratégie pour contourner les interdictions de marche.

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest