Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Europe
24/06/2008 - 18:31

Autriche: le procès Fritzl devrait commencer avant la fin de l'année


Le procès de Josef Fritzl, cet Autrichien accusé d'avoir séquestré et violé sa fille pendant 24 ans et d'avoir eu sept enfants avec elle, devrait commencer avant la fin de l'année, selon une source judiciaire.



Franz Cutka, porte-parole du tribunal national de Sankt Pölten en Basse-Autriche, a déclaré que le procès de l'homme âgé de 73 ans s'ouvrirait probablement à l'automne ou à l'hiver et que les préparatifs étaient déjà lancés "à pleine vitesse".

Selon l'accusation, Josef Fritzl a avoué avoir retenu prisonnière sa fille Elisabeth dans une cellule aveugle qu'il avait construite sous son appartement dans la ville d'Amstetten, à l'ouest de Vienne. Les autorités ont déclaré que les tests génétiques confirmaient la paternité du suspect sur les six enfants vivants de sa fille, Elisabeth, enfermée à 18 ans et aujourd'hui âgée de 42 ans. L'homme dit avoir jeté dans un incinérateur le cadavre d'un septième enfant mort peu après la naissance.

Josef Fritzl a été placé en détention provisoire à Sankt Pölten, à environ 80km à l'ouest de Vienne. Ses victimes présumées, dont sa fille, sont suivies dans une clinique psychiatrique.

La chaîne publique de télévision autrichienne ORF a affirmé mardi que le parquet pourrait commencer à interroger l'épouse, la fille et les enfants du suspect le mois prochain.

Selon l'accusation, Josef Fritzl a fait croire que sa fille avait fugué dans une secte religieuse à l'âge de 18 ans et qu'elle avait abandonné au fil des années trois de ses enfants devant la porte de ses parents. Le couple les a élevés apparemment sans que l'épouse sache qu'ils étaient issus des rapports incestueux du suspect avec sa prisonnière, et que trois autres grandissaient enfermés au sous-sol.

L'affaire a éclaté fin avril quand l'une des enfants détenue, âgée de 19 ans, est tombée gravement malade et a été déposée à l'hôpital. Les médecins ont recherché la mère et Josef Fritzl a alors libéré Elisabeth, qui a tout révélé à la police.

Source: yahoo news


Arame Diène






Arame Diène


1.Posté par michel coron le 25/06/2008 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'essaie d'imaginer ce qui peut se passer dans la tête d'Elizabeth à l'idée d'avoir à affronter la face haïe du père qui aurait pu la briser de façon
irrémédiable sans ces naissances répétées qui l...


Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK