Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
13/06/2008 - 10:38

Avant les chiffres de l'inflation américaine, la Bourse de Paris est en baisse


A 09H34 (07H34 GMT), l'indice parisien reculait de 29,08 points à 4.643,22 points.



La Bourse de Paris annulait vendredi dans les premiers échanges ses gains péniblement accumulés jeudi, le CAC 40 cédant 0,62% au lendemain d'une hausse de 0,24%, au début d'une séance où les investisseurs se concentreront sur les chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis.

Londres cédait 0,44%, Francfort 0,22% et l'Eurostoxx 50 0,30%.

Paris suivait la tendance de la fin de séance à Wall Street, la Bourse de New York ayant réduit ses gains après la confirmation de l'échec du rapprochement Microsoft-Yahoo!.

"Le rebond sur les marchés d'actions devrait s'avérer provisoire. Les pertes s'accumulent dans le secteur financier, et si les résultats du G8 déçoivent, le dollar sera de nouveau sous pression, entraînant un nouveau mouvement de vente", ont parié les analystes de BNP Paribas dans une note.

Le G8 Finances se réunit vendredi et samedi à Osaka (Japon) pour coordonner les politiques économiques face à un pétrole cher et à une inflation qui monte.

Mais le principal rendez-vous de la journée sera la publication du chiffre de l'inflation américaine en mai en début d'après-midi (12H30 GMT).

La hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) en juillet semblant acquise, les marchés se concentrent en effet sur le risque d'une hausse des taux de la Réserve fédérale américaine (Fed). L'un des membres du comité de politique monétaire de la Fed, Charles Plosser, a plaidé en ce sens jeudi.

Après ses déclarations, "la probabilité attribuée par les options sur Fed funds (pari sur les taux directeurs, ndlr) à une hausse de 0,25 point d'ici septembre est passé à 100%. Les marchés vont donc être particulièrement sensibles, aujourd'hui, à la publication de l'indice des prix à la consommation", ont expliqué les analystes d'Aurel.

Ils ont par ailleurs affirmé que "les Etats-Unis n'ont plus d'intérêt à conserver un dollar faible", ce qui devrait alimenter les anticipations de hausse des taux.

L'autre statistique attendue (14H00 GMT) est la première estimation de l'indice de confiance en juin des consommateurs mesuré par l'université du Michigan, qui est "attendu en baisse pour la cinquième fois consécutive, à son plus bas niveau depuis 28 ans", a indiqué Global Equities.

FRANCE TELECOM (-0,27% à 18,21 euros), qui se lance dans les contenus audiovisuels avec sa chaîne Orange TV, devrait être "soumis aux mêmes règles que les autres chaînes de télévision", a affirmé le président du directoire de VIVENDI (-0,60% à 25,62 euros), maison mère de CANAL+ (-1,25% à 6,32 euros), Jean-Bernard Lévy.

EDF (-3,08% à 63 euros) pèse sur le CAC 40, en continuant sa baisse après les 5,63% perdus jeudi, à cause de la prolongation jusqu'en 2010 du tarif d'électricité spécifique pour les entreprises françaises.

RENAULT (-0,14% à 58,22 euros), PEUGEOT (+2,62% à 36,86 euros) et MICHELIN (+3,60% à 49,74 euros) réagissent diversement après les chiffres des immatriculations en Europe en mai, montrant une bonne résistance du marché français par rapport à d'autres.

EADS (stable à 13,65 euros) n'est pas affecté par la révélation par son partenaire américain Northrop Grumman d'erreurs "mineures" d'appréciation par le Pentagone dans l'évaluation des propositions pour le renouvellement de sa flotte d'avions ravitailleurs. Boeing a indiqué que le Pentagone jugeait désormais son offre comme la moins chère.

ALSTOM (-0,72% à 155,49 euros) ne profite pas du contrat remporté avec deux groupes de travaux publics mexicains pour la construction d'une nouvelle ligne de métro à Mexico, pesant 1,1 milliard d'euros.

CLUB MEDITERRANEE (+0,48% à 33,81 euros) est en hausse malgré une perte nette semestrielle. Le bénéfice opérationnel courant loisirs, indicateur de la rentabilité des villages du groupe français, a grimpé au cours de ce semestre de 61%.

EDF ENERGIES NOUVELLES (EDF EN) (+0,58% à 41,44 euros) monte après avoir porté sa participation dans l'espagnol Fotosolar de 50% à 90%, en vue d'"accélérer le développement de sa filière solaire"

AREVA (+0,63% à 794,99 euros) bénéficie de l'annonce par le Premier ministre François Fillon d'une réflexion du gouvernement sur la construction d'un deuxième réacteur nucléaire de type EPR ("European Pressurised water Reactor").

Source: news.yahoo.com


Y.K/SourcesWeb






Y.K/SourcesWeb

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK

Petites annonces