Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Nouvelles de la Faim et de la Mort!
10/06/2005 - 19:12

BENOIT XVI et le SIDA

24 000 000 d'AFRICAINS ATTEINTS du SIDA...

Notre nouveau Pape et sans doute frère, n'autorise pas la contraception et rapelle le voeu de célibat des prêtres



le Saint Père ne nuance pas la position de Jean Paul II




CITE DU VATICAN - Le pape Benoît XVI a exhorté les évêques africains à poursuivre la lutte contre le sida, réaffirmant que, pour l'Eglise catholique, l'abstinence est le seul moyen »entièrement sûr» de prévenir la propagation de la maladie.
Le souverain pontife rencontrait les évêques d'Afrique du Sud, du Botswana, du Swaziland, de Namibie et du Lesotho, qui effectuaient l'une de leurs visites régulières au Vatican.
»Il est très inquiétant que la structure de la vie africaine, sa source même d'espoir et de stabilité, soit menacée par le divorce, l'avortement, la prostitution, le trafic humain et la mentalité de contraception, qui contribuent tous à un effondrement de la morale sexuelle», a déclaré à cette occasion Benoît XVI. Il a dit partager les inquiétudes des évêques sur les ravages du sida et prier pour »tous ceux dont les vies ont été fracassées par cette cruelle épidémie».
Benoît XVI a affirmé que «l'Eglise catholique a toujours été au premier rang à la fois de la prévention et du traitement de cette maladie» et que «les préceptes traditionnels de l'Eglise se sont révélés les seuls moyens sûrs de prévenir la propagation» du sida. C'est pourquoi, a-t-il dit, la fidélité dans le mariage «et la protection que donne la chasteté» doivent être toujours prônés devant les fidèles, en particulier les jeunes.
Il n'a pas évoqué directement la question de l'usage du préservatif, sur laquelle la position du Vatican a souvent été critiquée. Certains prélats catholiques ont toutefois adopté une position plus souple que celle du Saint-Siège, reconnaissant que l'usage du préservatif pouvait éviter des morts.
Le pape a abordé un autre sujet sensible pour l'Eglise catholique, en demandant aux évêques de veiller à ce que les prêtres respectent leur voeu de célibat. «Un monde rempli de tentations requiert des prêtres entièrement dévoués à leur mission», a-t-il insisté.
L'Afrique sub-saharienne représente plus de 60% des 40 millions de personnes contaminées par le virus du SIDA dans le monde. En mars, une étude des Nations unies estimait que plus de 80 millions d'Africains risquaient de mourir du SIDA d'ici 2025 et que les contaminations pourraient passer à 90 millions de personnes, soit plus de 10% de la population du continent noir si rien n'est fait pour améliorer les efforts de prévention et l'accès aux thérapies. AP répète que l'abstinence est le seul moyen «entièrement sûr» de combattre le
sida
CITE DU VATICAN (AP) - Le pape Benoît XVI a exhorté les évêques africains à poursuivre la lutte contre le sida, réaffirmant que, pour l'Eglise catholique, l'abstinence est le seul moyen »entièrement sûr» de prévenir la propagation de la maladie.
Le souverain pontife rencontrait les évêques d'Afrique du Sud, du Botswana, du Swaziland, de Namibie et du Lesotho, qui effectuaient l'une de leurs visites régulières au Vatican.
»Il est très inquiétant que la structure de la vie africaine, sa source même d'espoir et de stabilité, soit menacée par le divorce, l'avortement, la prostitution, le trafic humain et la mentalité de contraception, qui contribuent tous à un effondrement de la morale sexuelle», a déclaré à cette occasion Benoît XVI. Il a dit partager les inquiétudes des évêques sur les ravages du sida et prier pour »tous ceux dont les vies ont été fracassées par cette cruelle épidémie».
Benoît XVI a affirmé que «l'Eglise catholique a toujours été au premier rang à la fois de la prévention et du traitement de cette maladie» et que «les préceptes traditionnels de l'Eglise se sont révélés les seuls moyens sûrs de prévenir la propagation» du sida. C'est pourquoi, a-t-il dit, la fidélité dans le mariage «et la protection que donne la chasteté» doivent être toujours prônés devant les fidèles, en particulier les jeunes.
Il n'a pas évoqué directement la question de l'usage du préservatif, sur laquelle la position du Vatican a souvent été critiquée. Certains prélats catholiques ont toutefois adopté une position plus souple que celle du Saint-Siège, reconnaissant que l'usage du préservatif pouvait éviter des morts.
Le pape a abordé un autre sujet sensible pour l'Eglise catholique, en demandant aux évêques de veiller à ce que les prêtres respectent leur voeu de célibat. «Un monde rempli de tentations requiert des prêtres entièrement dévoués à leur mission», a-t-il insisté.
L'Afrique sub-saharienne représente plus de 60% des 40 millions de personnes contaminées par le virus du SIDA dans le monde. En mars, une étude des Nations unies estimait que plus de 80 millions d'Africains risquaient de mourir du SIDA d'ici 2025 et que les contaminations pourraient passer à 90 millions de personnes, soit plus de 10% de la population du continent noir si rien n'est fait pour améliorer les efforts de prévention et l'accès aux thérapies.

Alors ? Contraception ou laisser faire?
Je me souviens de ce moine qui à la fin d'une vie toute entiére consacrée à l'étude de la théologie et du droit canon, affirmait à qui voulait bien l'entendre:"Dieu est Amour, le reste on s'en f..."



Henri Vario






Henri Vario

Flashback :
< >

Lundi 1 Octobre 2018 - 17:38 Amour et Karma, une relation spirituelle?

Mercredi 30 Mai 2018 - 17:11 La guerre des pauvres n'aura pas lieu





Partageons sur FacebooK