Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub     pub     pub    

pour y être
Europe
18/07/2008 - 17:56

Barack Obama sème la zizanie


Berlin-Obama casse la baraque à Berlin. Dans le cadre de sa tournée européenne, le candidat démocrate à la présidentielle américaine sera le 24 juillet dans la capitale allemande. Mais son souhait de tenir un discours à la Porte de Brandenburg a suscité quelques passes d’arme au sein du gouvernement de «grosse koalition».




Alors que 72% des Allemands sont favorables à Obama et 11% à McCain, la chancelière Angela Merkel (CDU) a fait part de son «étonnement», trouvant déplacé d´utiliser la ville comme «coulisse électorale». Située sur la Pariser Platz, symbole de la réunification allemande, la Porte de Brandenburg a accueilli les tirades de plusieurs présidents américains. En 1963, John F. Kennedy y lance son célèbre «ich bin ein Berliner» (Je suis un Berlinois). Vingt ans plus tard, en 1987, Ronald Reagan y appelle son homologue russe, Mikhaïl Gorbatchev à mettre un terme à la guerre froide, en «démolissant» le Mur.

Le vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier (SPD), a au contraire exprimé son engouement. «Un tel discours serait l'expression d'une amitié germano-américaine vivante», a-t-il affirmé. Le maire de Berlin, Klaus Wowereit, a aussi donné son feu vert, égratignant au passage la chancelière, qui, dit-il «ne doit pas se laisser instrumentaliser».

Car si Merkel rechigne à froisser les conservateurs du gouvernement Bush, ainsi que le rival de Barack Obama dans la course à la Maison Blanche, John McCain, c´est parce que ce dernier «entretiendrait des liens étroits avec nombre de hauts fonctionnaires du gouvernement», affirme le «Frankfurter Allgemeine Zeitung». Un atout non négligeable en vue des élections générales allemandes de 2009.

Barack Obama a finalement décidé de tenir un discours public à la Siegessaüle, la colonne de la Victoire: prémonitoire?

Source: 20 minutes





Awa Diakhate








Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb