Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
13/03/2008 - 11:14

Beït Hanoun: tirs de roquette sur Israël et raid israélien


Mettant fin à la trêve officieuse qu'il observait depuis une semaine, le Djihad islamique a tiré dans la nuit de mercredi à jeudi une douzaine de roquettes de la bande de Gaza sur Israël.



Le groupe islamiste affirme avoir voulu apporter une "réponse initiale" à la mort de quatre de ses militants tués mercredi à Bethléem et Toulkarem, en Cisjordanie, par des commandos israéliens.

Les roquettes, qui ont visé le secteur de Sdérot, n'ont pas fait de victime mais ont endommagé une maison, a fait savoir l'armée israélienne.

En représailles à ces tirs, les Israéliens ont mené un raid aérien contre la ville de Beït Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza. L'attaque n'a fait ni mort ni blessé.

Sur fond de médiation égyptienne, le Hamas, qui contrôle depuis juin la bande de Gaza, a officiellement posé mercredi ses conditions à un cessez-le-feu avec Israël, exigeant la fin des raids de Tsahal dans les territoires palestiniens et la réouverture des points de passage avec la bande de Gaza.

"Israël doit s'engager à mettre fin à ses agressions contre notre peuple, aux assassinats, aux tueries et aux attaques, à lever le siège (de Gaza) et à rouvrir les points de passage", a déclaré l'ancien Premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh.

Israël refuse de rouvrir les points de passage avec Gaza si le Hamas se voit confier une quelconque responsabilité dans leur fonctionnement.

Le nombre de roquettes tirées de la bande de Gaza sur le sud d'Israël avait fortement diminué depuis la fin, il y a neuf jours, d'une offensive de Tsahal dans le territoire côtier, au cours de laquelle 120 Palestiniens ont été tués, dont une moitié de civils.

La fermeture des frontières de la bande de Gaza, décidée par Israël après sa prise de contrôle par le Hamas il y a neuf mois, a aggravé la situation humanitaire du million et demi de Palestiniens qui vivent dans le territoire côtier.

En cas de réouverture, Israël souhaite confier la gestion du point de contrôle de Rafah au Fatah de Mahmoud Abbas mais doute des chances de réussite d'une telle solution.

yahoo.com


Y. K/sourcesWeb







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces