Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
02/12/2007 - 13:32

Benoît XVI critique la science en l'opposant à l'espérance de la foi

Le pape Benoît XVI a critiqué dimanche "le développement de la science moderne" qui ne peut pas racheter l'humanité et offrir "à l'homme et au monde le besoin de Dieu" sans lequel il n'y a pas d'espérance dans la vie.



"Le développement de la science moderne a confiné toujours plus la foi et l'espérance dans la sphère privée et individuelle de sorte qu'il apparaît aujourd'hui de manière évidente, et parfois dramatique, que l'homme et le monde ont besoin de Dieu, du vrai Dieu, sans lequel ils restent privés de l'espérance", a-t-il dit au cours de la prière dominicale de l'Angélus.

Le pape reprenait le thème de sa deuxième encyclique, "Spe salvi" (sauvés par l'espérance) qu'il a rendue publique il y a deux jours à peine. Il l'a d'ailleurs souligné devant les milliers de fidèles réunis place Saint-Pierre au Vatican, affirmant que "ce dimanche (le premier de l'Avent, ndlr) est une bonne journée pour offrir à toute l'Eglise et à tous les hommes de bonne volonté ma deuxième encyclique".

L'Avent est la période entre le quatrième dimanche avant Noël et Noël pendant laquelle on prépare cette fête.

"La science contribue beaucoup au bien de l'humanité mais elle n'est pas en mesure de la racheter", a poursuivi le pape.

"L'homme est racheté par l'amour qui rend bonne et belle la vie personnelle et sociale. C'est pourquoi la grande espérance, celle pleine et définitive, est garantie par Dieu", a-t-il conclu.


H.V/Source Edicom







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK
Petites annonces