Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
22/04/2008 - 18:22

Besson veut doter l'exécutif d'un 'GPS de la réforme' et autres news

Besson veut doter l'exécutif d'un "GPS de la réforme"; Yann Wehrling, ex-candidat sur une liste MoDem à Strasbourg, exclu des Verts; Dalaï lama: le Quai d'Orsay assure que la ville de Paris agit de manière "indépendante"; La réforme des institutions présentée mercredi en conseil des ministres; Mouvement lycéen: Xavier Darcos juge les troubles "modestes"; Christiane Taubira chargée d'une mission sur les APE; Présidence de Sarkozy: l'opposition dénonce une année de réformes injustes; Nicolas Sarkozy participera au sommet de Rome sur la crise alimentaire mondiale; La Gauche moderne tiendra un "congrès fondateur" en octobre; Cambadélis (PS) juge que "La rupture n'est pas au rendez-vous".



Besson veut doter l'exécutif d'un "GPS de la réforme"
Donner au gouvernement "un GPS de la réforme": telle est l'ambition du travail de prospective baptisé "France 2025" que le secrétaire d'Etat Eric Besson entend mener à bien d'ici la fin de l'année et dont la première étape, un état des lieux chiffré, a été rendu public mardi.

Yann Wehrling, ex-candidat sur une liste MoDem à Strasbourg, exclu des Verts
L'ancien secrétaire national et porte-parole des Verts, Yann Wehrling, a annoncé mardi son exclusion formelle du parti écologique pour avoir été candidat sur la liste MoDem aux élections municipales à Strasbourg.

Dalaï lama: le Quai d'Orsay assure que la ville de Paris agit de manière "indépendante"
La Ville de Paris, qui a fait du dalaï lama un "citoyen d'honneur", agit de manière "indépendante" et elle est seule responsable de cette mesure, a assuré mardi le ministère des Affaires étrangères.

"Nous n'avons pas à interférer avec des décisions qui sont prises par la ville de Paris", a déclaré la porte-parole du ministère, Pascale Andréani. "Les collectivités locales sont tout-à-fait indépendantes et donc ce que font les communes, les municipalités, c'est leur responsabilité", a-t-elle ajouté.

La réforme des institutions présentée mercredi en conseil des ministres
La réforme des institutions, qui permettra au chef de l'Etat de s'exprimer devant le Parlement en échange d'un renforcement des pouvoirs des deux assemblées, doit être examinée mercredi en conseil des ministres.

Le Parti socialiste, dont l'abstention est nécessaire au congrès, menace toujours de voter contre ce toilettage des institutions de la Ve République.

Nicolas Sarkozy en avait fait une de ses propositions-phares pendant la campagne présidentielle. Neuf mois après son lancement, six mois après le rapport du comité Balladur, la réforme des institutions entre dans sa dernière ligne droite, avec le dépôt du projet de loi constitutionnelle au Parlement.

Mouvement lycéen: Xavier Darcos juge les troubles "modestes"
Le mouvement des lycéens contre les suppressions annoncées de postes d'enseignants est "modeste", a estimé mardi le ministre de l'Education Xavier Darcos à l'issue d'une réunion avec des recteurs à Matignon.

"Ces troubles restent modestes", a dit à la presse M. Darcos, selon qui "nous sommes le seul pays au monde où les lycéens font grève tous les 15 mois en répétant des slogans fort surannés que les syndicats nous répètent depuis 30 ans".

Une nouvelle journée d'actions - avec parents et enseignants - est prévue le 15 mai, un mois exactement avant le bac.

Christiane Taubira chargée d'une mission sur les APE
Dans le fil de sa politique d'ouverture, Nicolas Sarkozy a confié une mission à la députée de Guyane Christiane Taubira, élue du Parti radical de gauche.

L'élue devra réfléchir aux moyens de faire des accords de partenariats économiques (APE) un atout et un instrument rénové du partenariat entre l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), indique mardi l'Elysée dans un communiqué.

Cette mission devra aboutir à la présentation d'un rapport pour le 15 juin prochain.

Présidence de Sarkozy: l'opposition dénonce une année de réformes injustes
Alors que Nicolas Sarkozy fêtera la semaine prochaine son premier anniversaire à l'Elysée, l'opposition a dénoncé mardi une année de réformes "marquées du sceau de l'injustice" et des électeurs "pris pour des gogos".

"Les réformes qui ont été engagées n'ont pas été dans le bon sens, elles sont d'abord, et avant tout, marquées du sceau de l'injustice dès le départ, avec le fameux paquet fiscal du mois de juillet", a fait valoir le porte-parole du PS Julien Dray sur LCI. C'est le message d'un sondage où "près de 60% des Français considèrent que cette année est une mauvaise année".

Nicolas Sarkozy participera au sommet de Rome sur la crise alimentaire mondiale
Nicolas Sarkozy participera au sommet sur la crise alimentaire mondiale prévu à Rome du 3 au 5 juin, a annoncé mardi l'Elysée après un entretien entre le président français et le directeur général de l'organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), Jacques Diouf.

"Le président de la République est très sensible à ces questions. Il a décidé de jouer un rôle de premier plan, dès maintenant mais surtout dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne", a déclaré M. Diouf à l'issue d'un entretien d'une demi-heure avec Nicolas Sarkozy. La France présidera l'UE au second semestre 2008.

La Gauche moderne tiendra un "congrès fondateur" en octobre
La Gauche moderne, fondée par l'ex-socialiste rallié à la majorité UMP Jean-Marie Bockel, tiendra un "congrès fondateur" en octobre, a annoncé mardi cette formation dans un communiqué.

La Gauche moderne, qui réunit ses cadres mardi soir à Paris, revendique environ 70 élus locaux, sur lesquels elle veut s'appuyer pour constituer son maillage territorial.

Cambadélis (PS) juge que "La rupture n'est pas au rendez-vous"
La rupture promise par le candidat Nicolas Sarkozy "n'est pas au rendez-vous" un an après son accession à l'Elysée, a jugé mardi sur BFM le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis.

"On n'a ni une révolution libérale telle qu'il l'entendait, ni une révolution sociale. On a un touche-à-tout qui ne modifie pas la France en profondeur", a estimé ce représentant de l'aile social-libérale du PS.

Pour M. Cambadélis, "la rupture n'est pas au rendez-vous". M. Sarkozy "avait promis aux Français que son énergie lui permettrait de modifier la situation économique et sociale en France: chacun constate qu'il s'est heurté au mur de la réalité."

"Le gouvernement", a-t-il ajouté, "s'est trompé dès le point de départ avec son paquet fiscal" dont "il ne veut pas démordre" bien que cela le prive de "marge de manoeuvre".

Yahoo.fr

M.D/sourcesWeb








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces