Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
30/10/2008 - 11:52

Bill Clinton aux côtés d'Obama en Floride

Floride-Le démocrate Obama a reçu un soutien de poids hier soir en la personne de l'ancien président Bill Clinton qui est apparu pour la première fois de la campagne à ses côtés lors d'un meeting en Floride, État qui pourrait décider de l'issue du scrutin du 4 novembre.



Devant près de 30.000 personnes réunies dans le complexe sportif de Kissimmee, Clinton a fait l'éloge du sénateur de l'Illinois.

La tension, qui a pu exister entre les deux hommes lors des primaires démocrates où Obama avait battu Hillary Clinton, semblait totalement disparue.

Clinton et Obama sont apparus ensemble à la tribune, se tenant par l'épaule.

L'ancien chef de l'Etat américain a salué le calme et la mesure dont le candidat démocrate a fait preuve face à la crise financière, estimant qu'Obama ferait un bon locataire de la Maison blanche.

"Si nous avons appris une chose au cours de cette campagne, c'est que nous avons besoin d'un président qui veut comprendre et qui sait comprendre", a lancé Bill Clinton à la foule.

COMMUNISTE MASQUÉ

Alors que le républicain John McCain multiplie les attaques contre son adversaire dans une fin de campagne de plus en plus agressive, Obama continue d'afficher une attitude pondérée.

"Il (McCain) occupe ces derniers jours de campagne à me traiter de tous les noms. Je suis désolé de voir que mon adversaire tombe aussi bas", avait déclaré Obama devant 28.000 supporters lors d'un rassemblement à Raleigh en Caroline du Nord, un peu plus tôt dans la journée.

"A la fin de la semaine, il finira par m'accuser d'être un communiste masqué parce que je partageais mes jouets lorsque j'étais à l'école maternelle", a-t-il ajouté.

"Finissons-en avec les attaques négatives et sans fondement - avec John McCain, la richesse prendra le pas sur le travail, les emplois seront délocalisés à l'étranger et le coût de la santé et de l'éducation crèvera le plafond", a-t-il encore dit.

Tandis qu'il enchaînait les meetings, Obama est également apparu sur les chaînes nationales NBC, CBS et Fox, auxquelles il avait acheté 30 minutes d'antenne en prime-time.

Au cours de cette émission de publicité politique, le sénateur de l'Illinois a expliqué aux électeurs américains que "cette élection est un moment déterminant."

"C'est l'occasion pour nos dirigeants de faire face aux exigences d'une période de défis et de garder foi en notre peuple", a-t-il expliqué.

De son côté, McCain a estimé que "la question est de savoir si cet homme (Obama) possède les qualités nécessaires pour protéger l'Amérique contre Oussama Ben Laden, Al-Qaïda et d'autres graves menaces de ce monde."

"Il ne vous a donné aucune raison de répondre par l'affirmative", a lancé le sénateur de l'Arizona après une réunion avec des conseillers à la sécurité nationale à Tampa.

Un dernier sondage Reuters/C-SPAN/Zogby donnait jeudi une avance de sept points à Obama au niveau national. Le démocrate est crédité de 50% des intentions de vote contre 43% à McCain, avec une marge d'erreur de 2,9 points.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces