Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
06/05/2008 - 09:39

Birmanie: le cyclone Nargis fait plus de 15.000 morts


Des médias gouvernementaux ont indiqué que le bilan des victimes du puissant cyclone Nargis qui a ravagé plusieurs grandes régions de Birmanie a pris des proportions dramatiques mardi, dépassant les 15.000 morts, dont 10.000 dans la localité de Bogalay (sud-ouest).



Le cyclone Nargis, qui venait du Golfe du Bengale, a frappé de plein fouet l'Irrawaddy, où se situe Bogalay, tard vendredi soir avec des vents oscillant entre 190 et 240 km/h, avant de poursuivre sa progression vers l'est samedi, provoquant des ravages considérables dans plusieurs régions du sud, y compris à Rangoun, la plus grande ville de Birmanie.

Les Nations unies ont précisé lundi que les sans-abri se comptaient par centaines de milliers et le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déclaré que les Nations unies feront "tout ce qu'elles pourront pour porter une assistance d'urgence à la Birmanie".

Ce cyclone est l'un des plus meurtriers de ces dernières années.

Cinq grandes divisions administratives (Rangoun, Irrawaddy, Pegu, ainsi que les Etats Mon et Karen) ont été déclarées en état de catastrophe naturelle mais c'est le delta de l'Irrawaddy qui a été frappé de plein fouet.

Selon le ministre birman des Affaires étrangères Nyan Win, 57 bateaux ont coulé dans cette région.

Plusieurs villages côtiers ont été anéantis, a dit un responsable de la Croix Rouge.

Des milliers d'habitations ont été détruites, des milliers d'arbres déracinés et des centaines de routes obstruées, ce qui ralentit les secours.

"De toute ma vie, je n'avais jamais vu une chose pareille", a dit un homme de 70 ans à Rangoun, ajoutant: "le retour à la normale prendra au moins un mois".

D'importantes canalisations ayant été coupées dans la plus grande ville de Birmanie, de nombreuses personnes ont fait la queue avec des seaux pendant des heures pour obtenir de l'eau chez des voisins ayant la chance de disposer de puits privés.

En dépit des destructions considérables et de la gravité de la situation humanitaire, le quotidien officiel New Light of Myanmar de lundi a écrit que le régime avait maintenu pour samedi prochain un référendum sur une nouvelle Constitution, censé ouvrir la voie à des élections multipartites en 2010.

"Le référendum se déroulera dans quelques jours et l'ensemble de la population du pays attend cela impatiemment", a ajouté le journal avant l'annonce des nouveaux décès.

"Nous ne voulons pas de la démocratie, nous voulons de l'eau maintenant", s'est emporté un homme de 30 ans, rescapé du cyclone à Rangoun.

La Birmanie, gouvernée par des juntes militaires successives depuis 1962, est l'un des pays les plus pauvres d'Asie.

La brusque aggravation du bilan des victimes est intervenue au moment même où les secours commençaient à s'organiser lundi.

"Nous distribuons des fournitures aux sans-abri, des bâches en plastique pour couvrir les toits, des tablettes de purification d'eau, nous fournissons aussi 5.000 litres d'eau potable, des réchauds, des moustiquaires, des couvertures et des vêtements à ceux qui en ont le plus besoin", a précisé Michael Annear de la Fédération internationale de la Croix Rouge.

Il a toutefois admis que la mobilisation avait été lente au départ en raison de "problèmes de mobilité".

De son côté, un responsable de l'ONU à Bangkok, Richard Horsey, a déclaré que des centaines de milliers de personnes avaient "besoin d'une aide urgente", en particulier d'abris et d'eau potable, et que les autorités birmanes avaient accepté le principe d'une aide internationale.

Les Nations unies s'apprêtent à déployer leur aide d'urgence en Birmanie et à y envoyer une équipe de cinq experts en catastrophe, a indiqué lundi Elizabeth Byrs, porte-parole de l'organisation.

L'Unicef a déployé lundi cinq missions d'évaluation, alors que le Programme alimentaire mondial (PAM) a stocké 500 tonnes de nourriture à Rangoun et des générateurs au Cambodge, a ajouté ce porte-parole.

Les Etats-Unis ont débloqué une aide d'urgence de 250.000 dollars pour aider la Birmanie et examinent les possibilités de faire plus tout en s'assurant que le régime, l'une des bêtes noires de Washington, ne profite pas de cette assistance, a affirmé la Maison Blanche lundi.

L'épouse du président américain, Laura Bush, a, pour sa part, promis davantage d'aide à la Birmanie, tout en pressant la junte au pouvoir d'accepter rapidement l'aide américaine et internationale et en l'accusant d'avoir failli à sa mission d'alerter la population de l'arrivée d'un cyclone.

Parallèlement, la Commission européenne a débloqué une aide de deux millions d'euros, prioritairement dirigée vers la fourniture d'abris et d'eau potable.

La Norvège a l'intention d'apporter 1,3 million d'euros par le biais de l'ONU ou de la Croix-Rouge, les Pays-Bas un million d'euros via les Nations unies et la Croix-Rouge, pendant que l'Allemagne a annoncé l'octroi de 500.000 euros aux organisations humanitaires allemandes.

Paris a rendu public le déblocage dans un premier temps de 200.000 euros et fait savoir que l'aide serait acheminée en liaison avec la Croix-Rouge ainsi qu'avec les ONG françaises présentes sur place.

L'armée thaïlandaise a annoncé qu'elle allait acheminer des médicaments et de la nourriture aux victimes du cyclone tandis que le Japon a annoncé l'octroi de 266.364 dollars en aide d'urgence et l'Inde l'envoi d'une aide d'urgence avec deux navires de guerre chargés de vivres, tentes, couvertures, médicaments et vêtements.

Le secrétaire général de l'Association des nations du Sud-Est asiatique (Asean) a quant à lui appelé "tous les membres de l'Asean à fournir d'urgence de l'aide aux victimes du cyclone Nargis".

Source: yahoo news


Arame Diène






Arame Diène

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK