Sommaire


L'Economie en temps réel et en continu
07/03/2008 - 14:28

Bourse de Paris: le CAC 40 en baisse avant les chiffres de l'emploi aux USA


La Bourse de Paris était en baisse vendredi en fin de matinée, le CAC 40 partant lentement à la dérive en cédant 1,19%, lors d'une séance où les investisseurs prenaient acte des difficultés du secteur financier et attendaient les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.



A 11H50 (10H50 GMT), l'indice parisien cédait 55,46 points à 4.622,59 points, dans un volume de transactions modéré de 2,0 milliards d'euros. Il est passé un instant dans la matinée sous les 4.600 points, ce qu'il n'avait plus fait depuis novembre 2005.

Londres, Francfort et l'Eurostoxx 50 étaient à l'unisson, reculant de 1,10%, 1,16% et 1,17% respectivement.

Parmi les nouvelles de la veille qui pesaient sur la tendance figuraient les problèmes de liquidités rencontrés par un des fonds de la société d'investissement américaine Carlyle, dont la cotation était suspendue vendredi à la Bourse d'Amsterdam.

L'afflux de mauvaises nouvelles pour le secteur financier continuait vendredi, le Wall Street Journal affirmant par ailleurs que la banque américaine Washington Mutual, qui a déjà levé 2,9 milliards de dollars en décembre, cherchait à se recapitaliser de nouveau.

"C'est le retour du risque financier, comme en août. On a une nouvelle couche de problèmes qui arrivent, avec la détresse du fonds de Carlyle, et la problématique d'UBS qui tente de vendre un portefeuille obligataire avec une décote", a déclaré à un vendeur d'actions parisien.

"Le Dax et l'Eurostoxx 50 avaient donné des signaux baissiers il y a déjà trois jours. Hier (jeudi, ndlr), ce signal s'est confirmé sur le CAC 40. Nous sommes en plein dans une tendance négative", a-t-il poursuivi.

Mais l'indicateur déterminant pour la tendance du jour devrait être les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis (13H30 GMT). Mercredi, le cabinet de gestion en ressources humaines ADP avait affirmé que le secteur privé avait détruit des emplois en février. Or, selon le consensus des économistes, il va plutôt en créer.

Enfin, la Bourse de Paris souffrait de la faiblesse persistante du dollar, l'euro ayant battu vendredi un nouveau record à 1,5431 dollar.

Au lendemain de la décision de la Banque centrale européenne (BCE) de maintenir ses taux inchangés, un dirigeant de la BCE, l'Allemand Axel Weber, a réaffirmé son opposition à des baisses de taux, rappelant que les risques inflationnistes restaient "l'inquiétude majeure".

SOCIETE GENERALE (-0,80% à 65,79 euros) fait mieux que le marché après la confirmation par l'agence de notation financière Fitch de la note de gestion d'actifs "M2" attribuée à Société Générale Asset Management.

VEOLIA ENVIRONNEMENT (-5,93% à 51,70 euros) plonge après la publication de résultats annuels moins bons que prévu, avec un bénéfice net en hausse de 22%, grâce notamment aux acquisitions.

THALES (-1,09% à 40,01 euros) fait un peu mieux que le marché, après la publication d'un bénéfice net annuel multiplié par 2,6 et d'un résultat opérationnel courant qui progresse de 24% et de 7,9% en organique.

ERAMET (-7,16% à 517 euros) reflue après l'abaissement par Merrill Lynch de sa recommandation sur le titre à "neutre", son cours ayant grimpé de 59% entre le début de l'année et la clôture de jeudi, et la banque américaine l'estimant désormais à sa juste valeur.

RHODIA (-2,49% à 14,48 euros) pâtit de la décision d'Euronext de l'exclure de l'indice CAC Next20.

TF1 (-2,93% à 14,26 euros) tombe à son plus bas niveau depuis 1998, trois jours après l'annonce du départ de son directeur général adjoint chargé des programmes, Takis Candilis.

Yahoo.fr

M.D/sourcesWeb







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: