Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
France
11/06/2014 - 23:08

Budget 2014: mais comment s’y prendre?

Les contraintes imposées au ministère des finances sont épouvantables: baisse du coût du travail, baisse de l'impôt sur le revenu, baisses de cotisations sociales et baisse du déficit public en 2014.



N’y a-t-il pas, là-dedans, de quoi reprendre confiance en le Gouvernement? De fait, il faut être diablement malin pour parvenir à mettre en œuvre toutes ces baisses et, en plus, à relancer la croissance. Et si le Gouvernement réussit ce tour de force, alors il est vraiment très malin. Mais comment s’y prendre? Car la baisse du déficit public et l’ensemble des autres baisses ne font pas bon ménage. Et comment faire tout cela tout en restant socialiste? Car les économies plutôt raides sur les prestations sociales et la défense des plus défavorisés ne font pas bon ménage non plus. Revue de presse:

Pacte et économies au menu du budget rectificatif 2014: Le budget rectificatif de la sécurité sociale ajoutera 1,1 milliard d'économies supplémentaires sur les prestations sociales et les dépenses de santé, dont 300 millions liés au décalage d'un an de la revalorisation des prestations sociales, et 800 millions de dépenses de santé plus faibles. A ces 1,6 milliard d'économies sur l'Etat et 1,1 milliard sur la sécurité sociale doivent s'ajouter 600 millions d'euros d'économies sur l'assurance chômage, 300 millions sur les caisses d'allocations familiales et 400 millions de moindre décaissements des dépenses des investissements d'avenir. Au-delà de ces économies supplémentaires pour cette année, le gouvernement prévoit de réaliser 50 milliards d'euros d'économies sur 2015-2017 par rapport à la croissance tendancielle des dépenses publiques telle qu'il l'estime. (Reuters)

Budget rectificatif : le fourre-tout du gouvernement: Avec un seul texte, le gouvernement cherche à séduire tout à la fois Bruxelles, son aile gauche, les chefs d'entreprise et les ménages modestes... Tenir, tant bien que mal, la réduction du déficit ; faire un geste envers les ménages et, donc, envers les frondeurs de la majorité ; commencer à traduire concrètement les engagements du pacte de responsabilité pro-entreprises. C'est peu de dire que le budget rectificatif présenté en conseil des ministres mercredi devait concilier des objectifs contradictoires. La quadrature du cercle est à peu près tenue. Pour l'instant. (LePoint.fr)

Budget: les députés socialistes frondeurs font des propositions: Les députés frondeurs du PS ont dévoilé lundi soir des propositions fiscales et sociales qui divergent de celles présentées par le gouvernement dans son budget rectificatif. Pour eux, la politique sociale de François Hollande est insuffisante. Des députés socialistes frondeurs ont dévoilé lundi soir des propositions fiscales et sociales qui divergent de celles présentées par le gouvernement dans son budget rectificatif. Ces députés, dont Christian Paul, Jean-Marc Germain, Pouria Amirshahi, Fanélie Carrey-Conte ou Laurent Baumel, proposent une réorientation des textes budgétaires à venir portant au total selon eux sur "1 point de PIB". (L'Express.fr)

Sylvie Delhaye S. D.











Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn