Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
12/11/2007 - 16:30

Cambodge: le Khmer rouge Ieng Sary et son épouse arrêtés

Ieng Sary, ancien ministre des affaires étrangères des Khmers rouges, et son épouse Ieng Thirith ont été arrêtés au Cambodge. Tous deux ont été inculpés de crimes contre l'humanité par le tribunal chargé de juger les crimes du régime de Pol Pot.



Ieng Sary, "Frère numéro trois" du régime, désormais octogénaire, doit de plus répondre d'une accusation de crimes de guerre. Après la chute du régime des Khmers rouges en 1979, il était devenu le représentant international du mouvement ultra-maoïste.

Ieng Sary et Khieu Thirith ont été arrêtés lundi à l'aube par la police, qui avait encerclé la petite villa où le couple vivait librement à Phnom Penh. Ils ont ensuite été conduits au tribunal, situé dans la banlieue ouest de la capitale, pour être présentés aux juges cambodgiens et étrangers chargés de juger les crimes commis sous le régime des Khmers rouges (1975-1979).

Quelque deux millions de personnes ont trouvé la mort entre 1975 et 1979. Les Khmers rouges ont été chassés du pouvoir à la suite d'une invasion vietnamienne. Pol Pot, autoproclamé "Frère numéro un", est mort en 1998, sans jamais avoir été jugé.

Ieng Sary et Khieu Thirith sont les troisième et quatrième personnalités arrêtées depuis l'instauration de la juridiction onusienne, après Nuon Chea, considéré comme le numéro deux du régime des Khmers rouges, et Kang Kek Ieu, alias Duch, ancien directeur du centre d'interrogatoires S-21 au lycée Tuol Seng de Phnom Penh.


H.V/Source Edicom






H.V/Source Edicom

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images





Partageons sur FacebooK