Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
16/12/2007 - 16:04

Caricaturer le Prophète Mohamed pour choquer les musulmans

certains journalistes racistes ne s'en privent pas!

Les journalistes doivent jouer un rôle de rapprochement entre les différentes religions et les différents peuples au lieu de se nourrir des tensions créées pour des raisons encore inavouées car le monde d'aujourd'hui a suffisamment des problèmes qu'il faut éviter d'en ajouter. Source:
http://www.editoweb.eu/libertesansfrontieres/



Le 08 sept. 07
Publié par www.dabio.net

Par Ahmat Yacoub

Des journalistes racistes ne cessent de caricaturer le Prophète Mohamed pour choquer les musulmans. La dernière caricature en date a été faite par un journal suédois, représentant le prophète sur un corps de chien. Cette caricature publiée le 18 août dans le Nerikes Allehanda, journal local d'Örebro (à l'ouest de Stockholm) a choqué le Monde arabo-musulman qui s'est senti directement visé par cette sorte d'humiliation et de haine à son encontre. Voilà une fois de plus une tension allait être provoquée par un des journaux poubelles se cachant derrière la liberté d'expression avec la volonté de nuire, humilier, insulter, diffamer afin de provoquer la colère d'environ 1,5 milliard de musulmans.

En septembre 2005, la caricature du prophète Mohamed par Jyllands-Posten, un journal danois avait déjà provoqué dans le monde arabo-musulman des vives protestations.

L'Iran et le Pakistan ont vivement réagi à ces genres de diffamations gratuites "qui minent les efforts de ceux qui promeuvent le respect et la compréhension entre les religions et les civilisations", selon le ministre des affaires étrangères pakistanais qui a immédiatement convoqué un diplomate suédois pour se plaindre de cette caricature. "Il s'agit d'une offense au Prophète Mohamed, selon l'Iran qui a convoqué la chargé d'affaires suédoises".

Les journalistes doivent jouer un rôle de rapprochement entre les différentes religions et les différents peuples au lieu de se nourrir des tensions créées pour des raisons encore inavouées car le monde d'aujourd'hui a suffisamment des problèmes qu'il faut éviter d'en ajouter. Peu importe la religion, il n'est pas normal de passer par la liberté d'expression pour la diffamer, l'insulter ou l'humilier. C'est pourquoi, le journal malaisien a été suspendu pour avoir publié en août 2006 une caricature représentant le Christ avec une cigarette et une bière à la main. Tous ceux qui exploitent la liberté d'expression pour appeler à la haine doivent être censurés et condamnés. La liberté d'expression passe nécessairement par le respect de l'autre.

Heureusement, grâce au dialogue mis en place entre le monde arabo-musulman et le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt la tension provoquée par le journal suédois a été maîtrisée. La démarche du 1er ministre suédois mérite d'être saluée. Elle a été efficace et positive. Il a tenu à dialoguer dans la mosquée avec des représentants de la communauté musulmane et s'est entretenue avec les ambassadeurs d'une vingtaine de pays arabo-musulmans. "Les paroles de M. Reinfeldt ne nous ont guère étonnées. La Suède est une terre d'accueil, c'est l'un des rares pays qui accueillent les réfugiés irakiens par milliers", a déclaré à l'AFP l'ambassadeur d'Algérie Merzak Bedjaoui.

Pour éviter toute tension entre les différentes religions, le Monde doit instaurer une sorte de Dialogue franc.


Ahmat Yacoub







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK