Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
20/02/2008 - 15:12

Caricatures de Mahomet : le dessinateur danois souhaite la justice pour ceux qui voulaient le tuer


Le caricaturiste danois, Kurt Westergaard, a émis l'espoir, mercredi, que les hommes soupçonnés de vouloir le tuer soient traités de manière "juste", estimant que la justice devait être égale pour tous.



Caricatures de Mahomet : le dessinateur danois souhaite la justice pour ceux qui voulaient le tuer
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
"Je reconnais que le Danemark a un système judiciaire de qualité, et il doit valoir pour tous", a déclaré M. Westergaard à Jyllands-Posten, en référence à deux suspects tunisiens en instance d'expulsion sans jugement.

"J'espère qu'ils auront un traitement juste", a-t-il souligné.

Le service de renseignement de la police danoise, PET, a indiqué la semaine dernière avoir déjoué un projet d'assassinat contre M. Westergaard, l'un des douze dessinateurs du plus grand quotidien danois, Jyllands-Posten, qui avait publié en septembre 2005 des caricatures controversées du prophète Mahomet.

Un Danois d'origine marocaine a été arrêté, puis relâché après interrogatoire tandis que deux ressortissants tunisiens, considérés comme une menace à la sécurité de l'Etat par le PET, ont été placés en détention jusqu'au 12 mars en attendant leur expulsion vers leur pays.

Le Danemark a adopté en 2002 de nouvelles lois antiterroristes dans le sillage des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis permettant des expulsions administratives sans passer par les instances judiciaires.

La décision d'expulser les deux Tunisiens a été critiquée par plusieurs partis de gauche, des avocats, des experts juridiques et Amnesty International. La ministre aux Réfugiés, immigrés et à l'intégration, Birthe Roenn Hornbech, s'est elle-même déclarée "préoccupée" à ce sujet.

Mais le Premier ministre Anders Fogh Rasmussen a maintenu mardi qu'il n'était pas question de renoncer à cette pratique, qui constitue pour le gouvernement "une protection contre le terrorisme".

Les épouses des deux suspects ont confié, à la presse danoise, leur étonnement que leurs appartements n'aient pas été perquisitionnés par le PET le jour de l'arrestation de leurs maris.

Yahoo.fr

M.D/sourcesWeb



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo