Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
23/12/2008 - 18:37

Carla Bruni-Sarkozy, une première dame dans les favelas

Paris- Carla Bruni-Sarkozy a mis à profit la visite officielle de son époux au Brésil pour donner corps à son récent engagement au service de causes humanitaires.



La visite de la première dame de France dans une favela des collines de Copacabana, mardi à Rio de Janeiro, était particulièrement attendue et a presque éclipsé l'agenda officiel du séjour de Nicolas Sarkozy, marqué notamment par la signature d'importants contrats militaires.

L'ancien mannequin devenu chanteuse a rencontré des responsables d'un programme d'aide aux enfants pauvres avant d'assister à un défilé de mode organisé par une association qui met en valeur le travail de femmes des favelas, les bidonvilles brésiliens.

La veille, robe foncée à petits pois blancs et sac violet, elle s'était rendue dans un hôpital de Rio hébergeant une "banque de lait maternel".

Mené en partenariat avec l'Institut Pasteur, ce programme d'alimentation des nouveau-nés mal nourris permet d'éviter une contamination du virus du sida de la mère à l'enfant, la cause que Carla Bruni-Sarkozy a entrepris de défendre en priorité.

Entre-temps, elle a accompagné lundi soir Nicolas Sarkozy lors de sa rencontre avec la communauté française avant d'assister en sa compagnie au concert de lancement de l'année de la France au Brésil.

Devant les Français de Rio, le chef de l'Etat a fait applaudir son épouse en se déclarant "particulièrement heureux d'être ici avec une jeune femme" qui fêtait mardi ses 41 ans. "Tout le monde est heureux de te saluer", a-t-il dit comme pour anticiper l'événement.

Ceux qui espéraient qu'elle monterait sur scène pour le concert ont été déçus, même si les organisateurs ont eu le bon goût de mettre ses chansons en fond sonore pour faire patienter le public.

Gilberto Gil, icône de la chanson brésilienne et ancien ministre de la culture de "Lula", a ouvert la soirée avec notamment une interprétation remarquée de "Touche pas à mon pote", la chanson qu'il a dédiée au mouvement français SOS Racisme.

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy prolongeront cette visite officielle au Brésil, où réside le père biologique de la chanteuse, par un séjour privé dans un hôtel en un lieu tenu secret. Ils devaient regagner Paris le 30 décembre.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces