Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Océanie
28/05/2021 - 20:45

Champagne, des huîtres et un hélicoptère : Un fugitif néo-zélandais se rend avec style

En Nouvelle-Zélande, un homme a loué un hélicoptère et s'est régalé d'huîtres accompagnées de champagne avant de se rendre à la police après avoir été en fuite pendant cinq semaines.



James Matthew Bryant (32 ans) fait face à des accusations d'agression, de diffusion de communications numériques préjudiciables et de blessures par imprudence.

M. Bryant a loué un hélicoptère avec l'aide de son avocat et ancien criminel de carrière Arthur Taylor pour être récupéré à Otago où il se cachait.

"Il voulait sortir en beauté", a déclaré M. Taylor à Stuff.nz.

M. Bryant a payé l'hélicoptère, déclarant plus tard aux médias locaux que "je n'ai pas mis l'argent des contribuables dans l'affaire".

M. Taylor, qui est actuellement en liberté conditionnelle, a déclaré qu'ils ont eu un repas d'huîtres et de champagne à sa maison dans la ville de Dunedin avant de se rendre au poste de police. "C'était son premier repas décent depuis des semaines", a-t-il dit.

M. Bryant s'est rendu au poste de police central de Dunedin jeudi, accompagné de son avocat.

Avant de se rendre, il a déclaré aux journalistes que ses semaines de cavale avaient été "géniales" et qu'il avait fait beaucoup de yoga.

M. Bryant était en fuite depuis environ trois semaines avant d'apparaître dans une émission d'information comme criminel recherché. Lorsqu'il a appris qu'un informateur avait indiqué à la police où il se trouvait, il s'est dirigé vers une cabane de chasseur en accès libre dans la réserve panoramique de Waianakarua, selon le New York Times.

M. Bryant a déclaré à l'avocat qu'il avait décidé de se rendre parce qu'il était inquiet que la police l'ait qualifié de dangereux et ait averti le public.

M. Taylor a également déclaré à Stuff que M. Bryant avait hésité avant de se rendre et avait demandé son aide. "Je suppose qu'il a vu quelques films où ils sautent avec des armes et ce genre de choses", a-t-il dit.

Les deux hommes se connaissaient auparavant, lorsque M. Bryant aidait M. Taylor pour son site Internet.

L'avocat a déclaré au NYT que les choses auraient pu mal finir si son client n'avait pas décidé d'affréter son propre hélicoptère et si la police avait été obligée de marcher pendant deux jours pour le récupérer dans la cabane.

"La police aurait été très en colère. Après avoir marché tout ce temps, ils auraient été armés jusqu'aux dents, tout aurait pu arriver. Une situation très volatile", a-t-il déclaré.

Victor Delhaye-Nouioua










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest