Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
31/12/2008 - 13:56

Cheikh Hasina prête à partager le pouvoir

Bangladesh- L'ancienne Premier ministre bangladaise Cheikh Hasina, dont l'alliance a remporté lundi une large victoire aux élections législatives, se déclare prête à partager le pouvoir avec l'opposition.



Hasina se dit disposée à offrir des postes parlementaires élevés à sa grande rivale politique, la bégum Khaleda Zia, et à son parti, le BNP, qui ont rejeté les résultats des élections, lesquelles ont ramené le Bangladesh sur la voie de la démocratie après deux années de gouvernement militaire de transition.

S'exprimant lors d'une conférence de presse post-électorale, à Dacca, Hasina a prié Khaleda d'accepter les résultats et a assuré que les opérations de vote avaient été libres et honnêtes.

"En tant que vainqueurs, nous devons aborder chaque chose avec le sens de l'indulgence et du compromis, afin de faire avancer le pays grâce à la coopération de tous, quelle que soit leur affiliation à un parti ou à un autre", a dit Hasina.

"(Khaleda) doit accepter le verdict populaire. Je suis prête à travailler avec tout le monde", a-t-elle ajouté.

La Ligue Awami de Hasina et ses alliées ont remporté plus des deux tiers des 300 sièges du parlement, lundi, lors des premières législatives tenues dans le pays depuis sept ans.

Bien que les observateurs indépendants aient jugé les élections équitables, la bégum Khaleda Zia a dénoncé d'importantes fraudes. Son alliance n'a remporté que 31 sièges.

"Nous rejetons donc le résultat des élections", a-t-elle affirmé mardi soir. Sa formation, le Parti nationaliste du Bangladesh (BNP), avait déjà assuré le soir du vote que ses militants avaient été empêchés de voter dans plusieurs régions du pays.

Pour autant, un haut responsable du BNP n'a pas exclu, mercredi, une coopération avec la Ligue Awami, mais il a dit qu'il importait d'attendre et de voir si le camp victorieux était sincère et s'abstenait de persécuter les opposants, comme ce fut le cas par le passé.

"Nous aussi nous voulons renforcer la démocratie, mais d'abord, nous devons voir s'ils entendent persécuter leurs opposants", a dit  le secrétaire général du BNP, Khandaker Delwar Hossain.

Les mesures de sécurité importantes imposées avant la scrutin restent en vigueur. La capitale Dacca connaissait dans l'ensemble le calme mercredi et, selon un haut responsable de la sécurité, aucun problème sérieux n'a été signalé ces dernières heures. Mardi, un homme a été tué et 150 autres personnes ont été blessées lors d'échauffourées entre militants politiques rivaux, a rapporté une chaîne de télévision privée bangladaise.

Hasina avait déclaré mardi soir à des observateurs électoraux des Nations unies, dans sa résidence de Dacca, qu'elle souhaitait coopérer avec toutes les parties au renforcement de la démocratie et au progrès économique, a déclaré un porte-parole de la Ligue Awami.

Hasina et Khaleda se sont succédé au pouvoir de 1991 à 2006.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK