Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
25/07/2014 - 23:03

Chômage en hausse, croissance en baisse

Le chômage augmente, la croissance se fait attendre. Sous le regard de la multitude excédée, les économistes commentent. "Dans le village silencieux, où personne ne passait, on n'entendait toujours que le même éternel jacassement de poules, toutes les autres bêtes semblant s'être endormies" (Le Roman d'un enfant, Pierre LOTI). Les chiffres du mois de juin, pour ce qui concerne le chômage, ne diffèrent pas de ceux des 36 mois précédents. Mais courage! Revue de presse :



Chômage en hausse, croissance en baisse
Chômage : le choix des mots face au poids des chiffres: Depuis bientôt trois ans, le nombre de ceux-ci [les chômeurs] n’a presque jamais cessé d’augmenter. Comment communiquer sur une telle accumulation de mauvaises nouvelles ? Dans sa déclaration mensuelle, le ministère s’emploie, avec une adresse variable, à relativiser, à éclaircir le tableau et à mettre en scène un gouvernement offensif contre le chômage. Un exercice difficile mais bien rodé, comme le montre la relecture de tous les communiqués parus depuis le printemps 2012. Reconnaître que quelque chose ne va pas est bien la moindre des choses, quand le nombre de demandeurs d’emploi n’a jamais été aussi élevé (5,3 millions en mai 2014). (Liberation.fr)

Le chômage progresse dans des régions pourtant réputées dynamiques: Le nombre de demandeurs d'emploi a entamé une décrue, certes limitée, dans 39 bassins. Il faut remonter à la timide accalmie de 2010 pour trouver une évolution comparable. Il s'agit certes surtout de petites zones rurales et périphériques à l'image de la Lozère ou de celle de La Ferté-Bernard (Sarthe). La plus forte diminution est observée dans l'Yonne à Avallon (– 6,6 %). Mais il y a aussi des zones déjà réputées pour leur dynamisme à l'image de Vitré, qui affichait déjà un des taux de chômage les plus faibles de France (5,1 %). Plus surprenant, des zones de régions en difficultés comme la Champagne-Ardenne, la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais ont aussi vu le nombre de demandeurs d'emploi reculer depuis un an. En revanche, le Languedoc-Roussillon, qui détenait déjà le triste record de chômage en France, avec 13,9 % de chômeurs début 2013, conserve ce titre avec un taux de chômage stable. (Lemonde.fr)

Croissance et chômage : le FMI plus pessimiste que le gouvernement: C'est devenu une habitude pour le gouvernement d'être plus optimiste que tout le monde concernant la croissance. Alors que Bercy maintient contre vents et marées sa prévision de croissance de 1% pour 2014, le Fonds monétaire international (FMI) vient lui d'abaisser la sienne de 1%  à 0,7%, rejoignant ainsi celle publiée il y a quinze jours par l'Insee. Pis, le fonds a prévenu qu'il n'attendait pas de décrue «notable» du chômage avant 2016. Dans le détail, le FMI attend donc 0,7% de croissance en 2014, puis 1,4% en 2015, 1,7% en 2016, 1,8% en 2017 puis 1,9% en 2018 et 2019. Concernant le chômage, il devrait selon lui être stable à 10,3% cette année, puis 10,2% en 2015, 10% en 2016, 9,7% en 2017, 9,4% e, 2018 et 9,3% en 2019. (Leparisien.fr)

Coup de frein sur la croissance mondiale: Le produit intérieur brut (PIB) du globe devrait progresser de 3,4% cette année, selon le FMI, soit 0,3 point de moins que lors de sa précédente estimation en avril. Selon le FMI, ce regain de pessimisme tient à "la morosité observée au premier trimestre, en particulier aux États-Unis, et à des perspectives moins optimistes de plusieurs pays émergents". Mais la croissance devrait accélérer à 4% en 2015. ... le Fonds se montre plus inquiet de la montée des tensions géopolitiques ."Les aléas géopolitiques se sont aggravés depuis avril: les risques d'une flambée des cours du pétrole s'accentuent en raison des récents événements au Moyen-Orient, et ceux liés à l'Ukraine persistent", écrit le FMI. Au coeur du conflit avec Kiev et visée par des sanctions occidentales, la Russie voit sa prévision de croissance sabrée de 1,1 point, à +0,2%, tout proche d'une récession. (Lexpansion.lexpress.fr)

Henri Vario-Nouioua









Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League