Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Humeurs - Rumeurs
18/01/2014 - 18:38

Chronique de la puanteur ordinaire en France

Voici une petite Chronique de la puanteur ordinaire en France et ce n'est même pas du lourd! Il s'agit juste d'un billet d'humeur inspiré par C.Dans L'Air, un dimanche pluvieux



J’aurais pu vous parler des misères, du racisme ambiant … Je préfère vous dénoncer la puanteur que dégagent certains faits ou personnages.
Aujourd’hui, c’est XAVIER BERTRAND, Député-Maire de Saint-Quentin dans l’Aisne.  C’était dans C. Politique, l’émission du dimanche sur la 5 de la jolie Caroline Roux. Vraiment jolie cette fille, pas comme ma pauvre grand-mère:  si veille et si ridée par les galères. C’est pas le même âge, bien sûr, mais tout de même, l’indifférence glaciale de  Caroline Roux ne l’habitait pas.
Donc, dans C. Politique, Xavier Bertrand affirme qu’il allait proposer que ne soient fonctionnaires à vie que  les policiers, gendarmes et  juges - mais pas les infirmières.  Imprudent ce type. Moi, je ne me risquerais pas, à sa place, à m’en prendre à celles entre les mains desquelles je pourrais - comme chacun de nous – tomber un jour. Et puis ça pue, son truc, le Xavier. Il veut sécuriser l’emploi des flics qui nous tapent sur la gueule et dans le porte-monnaie, et pas celui des infirmières. Cela donne des cauchemars, ce que dit ce député-maire UMP.
Le mien de cauchemar,  a été de me retrouver sur un lit d’hôpital avec, à mon  chevet, une infirmière aussi jolie que Caroline Roux qui me susurre à l’oreille: « Monsieur Bertrand, il ne fallait pas dire ça. Il ne fallait pas. Puis, c’est le trou noir. Et je crève comme un chien, juste parce qu’une infirmière m’a confondu avec le gros Xavier. Va vraiment falloir, que je perde du poids.


Henri Vario-Nouioua








Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015






Partageons sur FacebooK