Sommaire
France
28/05/2008 - 10:26

Clichy-la-Garenne: un blessé grave, un homme en garde à vue suite à une explosion


Un homme a été interpellé mercredi par la sous-direction antiterroriste (SDAT) et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte après qu'un homme eut été grièvement blessé dans un appartement de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) en manipulant un engin explosif, a-t-on appris de source proche de l'enquête.



Cet homme serait un voisin du blessé, a-t-on ajouté de même source, en soulignant qu'il serait proche du front anti-radars.

Selon une autre source proche de l'enquête, le blessé, âgé d'une trentaine d'années, a eu les deux mains arrachées par l'explosion. Selon cette même source, il ressort en outre de ses déclarations aux sapeurs-pompiers, intervenus les premiers sur cette explosion, qu'il faisait partie du front anti-radars.

Les enquêteurs auraient retrouvé, selon la source, des "liens avec la revendication" du front anti-radars qui était parvenue dans un courrier adressé à l'hebdomadaire Paris Match en mars, cette mystérieuse mouvance ayant alors revendiqué l'explosion de dix radars.

Elle se faisait nommer Fraction nationaliste armée révolutionnaire (Fnar).

Les enquêteurs ont par ailleurs trouvé de la littérature d'extrême-droite à son domicile, dont un livre sur Adolf Hitler, et des DVD "de même nature".

Entre minuit et une heure du matin, une forte déflagration a eu lieu dans un appartement du 127 avenue Jean-Jaurès à Clichy-la-Garenne, alors que la victime était en train de manipuler un engin explosif.

Un important périmètre de sécurité a été mis en place aussitôt dans l'avenue, l'une des principales artères de Clichy. Il a commencé à être levé vers 4H00 du matin, a constaté un journaliste de l'AFP. Des services de déminage étaient présents.

En début de matinée, la sous-direction antiterroriste (SDAT), saisie de l'enquête, était sur les lieux pour les premières investigations et perquisitions au domicile de la victime.

D'après le maire de Clichy, Gilles Catoire (PS), sur place au milieu de la nuit, "une importante quantité d'explosifs a été retrouvée dans l'appartement", qui fait partie d'un immeuble appartenant à La Poste.

Une source proche de l'enquête l'a confirmé ajoutant qu'une "douzaine d'explosifs ont été découverts" dont des "balles de ping-pong qui permettent d'accélérer le souffle" des explosions.

Ces éléments de fabrication d'explosifs "se trouvent facilement sur Internet", a précisé la même source.

L'homme blessé "est un agent de La Poste. Il a affirmé qu'il faisait partie du front anti-radars, mais cela semble étonnant vue la quantité d'explosifs qui se trouvait à l'intérieur", a ajouté auprès de l'AFP l'un des adjoints de M. Catoire, Rodolphe Oppenheimer, ce qu'a également confirmé la source proche de l'enquête.

Il est Français et apparemment inconnu des services de police, selon la même source.

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn