Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Nouvelles de la Faim et de la Mort!
22/02/2007 - 22:17

Climat: les plus pauvres en premier!

Le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat a débuté ses travaux lundi matin à Paris. Il rendra vendredi un "résumé à l'intention des décideurs".



Alors que le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) débutait ses travaux à Paris, lundi 29 janvier, un haut responsable de l'ONU a souligné que le changement climatique touche surtout les pays en voie de développement, qui sont pourtant les moins à même de se protéger.
"Sans aucun doute le changement climatique a de plus en plus de conséquences, constatées dans le monde entier", a affirmé Yvo de Boer, le secrétaire général de la Convention des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCC).
"Ce que je trouve personnellement encore plus inquiétant est le fait que ces impacts pourraient être les signes avant-coureurs d'événements nettement plus graves", a-t-il poursuivi.
"Les pays les moins capables de répondre aux conséquences du changement climatique, les moins à même de se défendre contre le changement climatique, sont ceux qui en subissent les conséquences les plus fortes", a-t-il ajouté, comme autour de lac Victoria en Afrique.

L'Indonésie risque de perdre 2.000 îles

Yvo de Boer se trouvait lundi à Jakarta où il prépare la treizième Convention des Nations unies sur les changements climatiques, qui se déroulera en décembre à Bali. L'archipel indonésien est menacé de perdre 2.000 îles d'ici 2030 en raison de la fonte des glaciers et de la montée des eaux provoqués par le réchauffement climatique, selon le ministre de l'Environnement indonésien.
Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) affirme que le niveau de la mer pourrait s'élever de 8 à 29 centimètres d'ici 2030.
En 2001, le Giec prévoyait une hausse possible des températures moyennes de la planète de +1,4° à +5,8°C d'ici 2100 par rapport à 1990, selon les scénarios socio-économiques envisagés. Lire la suite

Sylvie Delhaye



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo