Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
14/05/2008 - 16:02

Clinton pourrait faire appel à Obama pour éponger ses dettes

En grande difficulté dans son duel avec Barack Obama pour l'investiture démocrate, Hillary Clinton doit en outre faire face à une dette de plus de 20 millions de dollars (13 millions d'euros) contractée pour sa campagne électorale. Un boulet financier qui pourrait la conduire à solliciter l'aide de son rival.



Clinton pourrait faire appel à Obama pour éponger ses dettes
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Malgré la victoire de l'ancienne First Lady dans la primaire de Virginie-Occidentale mardi, il semble peu probable que l'investiture démocrate pour la présidentielle de novembre échappe à M. Obama, qui dispose d'une avance confortable en nombre de délégués.

Alors que la course à l'investiture est entrée dans sa dernière ligne droite, avec encore cinq scrutins prévus jusqu'au 3 juin, le sénateur noir de l'Illinois se concentre déjà sur la campagne pour l'élection du 4 novembre face à celui qui devrait défendre les couleurs républicaines: John McCain.

Mme Clinton, qui devait 10 millions de dollars (6,4 millions d'euros) à la fin mars, a contracté des prêts d'un montant total de 11,4 millions de dollars (7,3 millions d'euros) pour sa campagne et finira sans doute le marathon des primaires avec des comptes nettement dans le rouge.

Une option pour la sénatrice de New York serait de reporter cette dette sur sa campagne pour sa réélection au Sénat en 2012 et de la rembourser avec les contributions qu'elle recevra pour mener cette bataille.

Une autre solution, beaucoup plus rapide, serait de faire appel à Barack Obama et à son vaste réseau de donateurs. "Il est normal lorsqu'un candidat termine une course et perd que le candidat vainqueur tente d'apporter son aide si des dettes ont été contractées", explique Tad Devine, un consultant démocrate qui a participé à plusieurs campagnes présidentielles.

En vertu de la loi, M. Obama ne peut pas reverser à sa rivale une grosse somme provenant de ses comptes de campagne, mais ses donateurs, gros et petits, pourraient accepter de faire un geste en faveur de Mme Clinton au nom de l'unité du parti.

Selon les responsables de sa campagne, Mme Clinton n'a pas encore étudié la question.
 
Interrogé sur le fait de savoir si elle accepterait une aide financière de M. Obama, le porte-parole de la candidate Howard Wolfson a répondu sur la chaîne de télévision Fox News que toute discussion sur le sujet était "prématurée".

Même son de cloche chez David Axelrod, le stratège de M. Obama. "Elle n'a pas demandé, nous n'avons pas proposé, et je pense que cette discussion est très prématurée", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à la même chaîne.

Les prêts contractés par Mme Clinton pour sa campagne proviennent de la fortune qu'elle a amassée avec son mari, l'ancien président Bill Clinton, depuis qu'ils ont quitté la Maison Blanche en 2001. Selon leurs déclarations d'impôts, ils ont gagné 109 millions de dollars (70 millions d'euros) en sept ans.

Pour que Mme Clinton puisse être remboursée rapidement pour les millions qu'elle a investis dans sa campagne, les donateurs prêts à l'aider devront agir rapidement. Aux termes d'une loi de 2002 sur le financement des campagnes électorales, elle n'aura que jusqu'à la convention démocrate programmée du 25 au 28 août à Denver pour récolter les fonds nécessaires.

Source: yahoo news

Arame Diène



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo