Sommaire
Faits Divers - Société
12/02/2008 - 15:40

Complot contre un caricaturiste danois, trois arrestations



- Deux Tunisiens et un Danois ont été arrêtés au Danemark après la découverte d'un projet d'assassinat d'un des douze dessinateurs dont les caricatures du prophète Mahomet avaient provoqué en 2006 une violente vague de protestation dans le monde musulman.




Le Service de sécurité et de renseignement (PET) danois a annoncé que ces trois arrestations avaient été opérées près d'Aarhus, dans l'ouest du pays, après une longue surveillance qui a permis de déjouer un assassinat "terroriste" dont les préparatifs en étaient à leurs premiers stades.

Le PET a précisé que le suspect danois, un homme d'origine marocaine de 40 ans, serait vraisemblablement remis en liberté en attendant la suite de l'enquête tandis que les deux Tunisiens resteraient détenus le temps de la procédure d'expulsion engagée à leur encontre.

Selon le Jyllands-Posten, premier journal à avoir publié les caricatures controversées, en septembre 2005, les suspects projetaient d'assassiner Kurt Westergaard, 73 ans, auteur du dessin le plus décrié, qui montrait Mahomet coiffé d'un turban en forme de bombe.

Le site internet du quotidien a publié une nouvelle fois mardi cette caricature, qui avait suscité initialement peu de réactions avant d'être reproduite en dehors du Danemark, déclenchant une vague d'émeutes qui ont fait une cinquantaine de morts au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie.

Le ministre danois de la Justice Lene Espersen a déclaré avoir été informé du coup de filet du service de sécurité intérieure mais s'est refusé à tout commentaire.

La Communauté de la foi islamique, organisation religieuse locale qui avait attiré l'attention sur les caricatures lors de leur parution, a déclaré condamner le projet d'assassinat de Westergaard et s'est prononcé pour le règlement des désaccords par les voies légales.

"Il ne sert pas notre objectif que des gens se substituent aux lois, bien au contraire", a-t-elle affirmé dans un communiqué, en appelant la classe politique et les médias à "ne pas utiliser cet exemple misérable pour jeter de l'huile sur le feu".

Dans "La crise de Mahomet", ouvrage paru en 2006 et écrit par l'ancien journaliste de Reuters Per Bech Thomsen, Westergaard confie avoir été mal compris et ne pas s'être attendu à ce que l'affaire des caricatures dégénère à ce point.

"L'idée était de montrer que les terroristes trouvaient leurs munitions dans les aspects fondamentalistes de l'islam. Il ne s'agissait pas de viser les musulmans ni l'islam en général, mais les aspects de celui-ci qui inspirent la mort et la destruction."

A. M. / source web









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn