Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

référencement Google et Google Actualités
 
Afrique et Moyen-Orient
25/12/2022 - 10:33

Conflit dans l’est de la RD Congo : des Experts de l’ONU pointent la responsabilité du Rwanda

Enfin, une voix plus autorisée dit plus haut ce que le Congo disait aussi haut sans pouvoir se faire comprendre depuis longtemps. La communauté internationale est en train de penser que la responsabilité du Rwanda est engagée dans cette crise qui secoue le pouvoir et la population congolaise.



Le Rwanda soutien le M23 ?

Le Congo l’a toujours dit sans présenter des preuves convaincantes selon les autorités rwandaises. On peut désormais se servir de ce nouveau rapport accablant le Rwanda pour donner raison au Congo. Ce nouveau rapport d’experts de l’ONU indique clairement que Kigali a mené des opérations militaires au Nord-Kivu et, pire encore, fourni des armes, uniformes et munitions aux rebelles du M23. C’est un rapport qui ne fait que décrédibiliser Kigali à la face du monde. On comprend mieux pourquoi les accords de cessez-le-feu échouent régulièrement.
Faudrait-il rappeler que Kigali a toujours clamé haut et fort son innocence. Sans aucun doute le rapport des experts vaudra une preuve irréfutable contre Kigali dans la mesure où ces experts sous mandat de l’ONU affirment dans leur rapport que les informations recueillies prouvent différentes interventions directes des soldats Rwandais sur le territoire Congolais. Ce qui est assez grave en matière de collaboration entre nations. Ces preuves sont essentiellement rassemblées pour la période allant du mois de Novembre 2021 à Octobre 2022. 
Le rapport sera bientôt publié pendant que le M23 est en train de gagner de l’espace.

Que répond le Rwanda cette fois ci ?

Par le passé, Kigali affirme toujours ne rien avoir avec les rebelles du M23. La version n’a pas changé une fois encore. Kigali accuse à son tour le Congo d’être dans un jeu de "fabrication de massacre" juste pour ternir son image à la face du monde. Ladite fabrication de massacre à laquelle fait allusion le Rwanda a rapport avec la mort d’environ 131 civils dont on accuse le M23. 
Pour l’instant, les déclarations du porte-parole adjoint de l’exécutif rwandais semblent accuser le Congo de précipitation dans ses déclarations. L’homme affirme que les autorités rwandaises n’ont pas encore pris connaissance du contenu de ce rapport pour juger de la véracité des preuves. C’est d’ailleurs ce qui justifie la neutralité de Kigali face à ce rapport. Comme il fallait s’y attendre, il a encore fini ses déclarations par le fait que son pays ne soutient pas le M23. Cela ne devrait pas étonner de toute façon.    

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest