Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
07/07/2011 - 18:35

Conspiration en mère Méditerranée

Conspiration en mère Méditerranée - La CEDH condamne des opérations menées en Irak par des troupes britanniques - Pays-Bas: 5 blessés dans l'effondrement du toit d'un stade de foot -
Espagne: le coup d'Etat générationnel.



Conspiration en mère Méditerranée
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La CEDH condamne des opérations menées en Irak par des troupes britanniques
Le Royaume-Uni a été condamné jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour des violations des droits fondamentaux commises par ses troupes en Irak entre le 1er mai 2003 et le 28 juin 2004. Les faits se sont produits à Bassora, deuxième ville d'Irak, où les troupes britanniques, membres de la force multinationale qui avait chassé Saddam Hussein du pouvoir en mars 2003, avaient le statut de puissance occupante. La Cour a rendu deux arrêts qui concernent deux affaires distinctes : le premier arrêt est relative à la mort de six civils tués par les soldats britanniques ; l'autre concerne l'internement sans procès ni contrôle juridictionnel d'un Anglo-Irakien qui était soupçonné d'être mêlé à des activités terroristes. La cour de Strasbourg a condamné le Royaume-Uni, à l'unanimité des juges, pour l'absence 'd'enquête effective' sur les circonstances de la mort de cinq des personnes défuntes, dont les familles ont obtenu chacune 17 000 euros au titre du dommage moral.(lemonde.fr avec fr.reuters.com) Les grands aussi sont punis.

Pays-Bas: 5 blessés dans l'effondrement du toit d'un stade de foot
Cinq personnes ont été blessées jeudi dans l'effondrement d'une partie du toit du stade du club de football du FC Twente, à Enschede (est des Pays-Bas), selon la télévision publique néerlandaise NOS. «Je peux confirmer que vers midi, il y a eu un effondrement au stade du FC Twente», a déclaré à l'AFP Jan Lamberts, un porte-parole de la police: «une partie du toit s'est effondrée». «Nous avons des gens coincés sous les décombres», a-t-il dit. «Je ne peux pas dire combien». Selon la télévision publique néerlandaise, cinq personnes, vraisemblablement des ouvriers, ont été blessés lors de l'effondrement qui s'est produit dans le cadre de travaux d'agrandissement du stade. Des témoins ont vu, selon l'agence de presse néerlandaise ANP, des ouvriers partir en courant au moment où une partie du toit s'effondrait. «C'est tombé en faisant beaucoup de bruit, comme un château de cartes qui s'écroule», a déclaré un témoin à l'ANP.(20minutes.fr) Une catastrophe peut médiatisé que voila.

Espagne: le coup d'Etat générationnel
De la lutte anti-Hadopi espagnole aux Indignados, ou comment défense d'un Internet libre, mise au jour d'un massif détournement de fonds par la SACD espagnole et mouvement des Indignés se retrouvent liés. «ON ESTIME LE DÉTOURNEMENT à environ 400 millions d'euros.» En Espagne, les dirigeants de la société de gestion des droits d'auteurs (SAEG) sont inculpés pour détournement de fond dans un jugement historique rendu grâce à l'action d'associations d'internautes. Tout est parti d'un avocat barcelonais qui a décidé que l'heure était au grand nettoyage. «C'est un coup d'Etat générationnel. Les jeunes, vous allez prendre le pouvoir et tous nous mettre à la retraite.» Chez lui, rue Còrsega à Barcelone, Josep Jover évoque le mouvement des Indignés avec la même fougue qu'il revient sur son succès judiciaire contre la société de gestion des auteurs et éditeurs (SGAE). Car tout est lié. L'avocat qui a fait tomber Eduardo Teddy Bautista et sa clique est aussi le coordinateur de la commission juridique de l'acampada de Barcelone. Pour rejoindre l'antre de cet avocat qui a auparavant travaillé comme médiateur dans les conflits sociaux, on passe devant une vitrine de la Banca Civic sur laquelle on peut lire: «Qu'ils me disent combien ils gagnent avec ma thune» («que me digan cuanto ganan con mi pasta»). Contre le canon, le droit. Josep Jover n'a pas attendu la crise qui pousse un jeune Espagnol sur deux à pointer au chômage pour donner raison à l'indignation. Dès 2004, il a pris la défense d'une petite boutique de jeux vidéo de Barcelone, Padawan, contre la loi du «canon digital» («redevance numérique»), ancêtre de la loi Sinde (votée en février 2011, cette loi vise à lutter contre la piraterie sur Internet avec la même stratégie répressive que la loi Hadopi en France).(slate.fr) Avance peuple! Et le peuple avançât, brisant tous jusque dans les tréfonds de son injuste misère.

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo