Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Sport
11/11/2007 - 22:11

Coupe d'Europe: 5 clubs français sur 6 gagnent, seuls Paris et Clermont flambent


Le Stade Français et Clermont, victorieux avec bonus offensif respectivement des Anglais des Harlequins (37-17) et des Gallois de Llanelli (48-21), ont réussi le meilleur départ des clubs français lors de la 1re journée de Coupe d'Europe de rugby, disputée de vendredi à dimanche.



Le Stade Toulousain, en s'imposant à Edimbourg (19-15), a respecté la feuille de route minimum en vue de la qualification. Mais comme pour Perpignan, qui a contenu Newport (23-19), ou Biarritz, vainqueur étriqué à Viadana (19-11), l'absence de bonus offensif pourrait se payer au décompte final.

La défaite de Bourgoin chez les Gallois de Neath-Swansea (22-15), quoique encourageante pour les Isérois, empêche un carton plein français.

Poule 1: L'initiative aux Anglo-Gallois. Perpignan, qui vise la première place d'une Poule a priori à sa portée, n'a pu faire mieux qu'une courte victoire sur Newport-Gwent, son rival principal. Le bonus défensif arraché par les Gallois, auteur d'un 3e essai à deux minutes de la fin, compliquera la tâche de l'USAP. En attendant, les London Irish ont fait le métier avec le bonus offensif face à Trévise (42-9, 7 essais) et pris la tête du groupe. Aux Catalans de reprendre la main le week-end prochain à Trévise. Bonus offensif impératif.

Poule 2: Gloucester fait peur. Leader invaincu du Championnat d'Angleterre, vainqueur autoritaire en Ulster (32-14) avec un premier acte de foudre (5 essais), Gloucester a marqué les esprits. Les Cherries joueront la suprématie de la Poule vendredi face à Neath-Swansea, l'autre prétendant le plus sérieux. Chez qui Bourgoin a arraché le bonus défensif, mais devra sans doute se contenter du rôle d'arbitre derrière Anglais et Gallois, qui paraissent plus complets.

Poule 3: Paris à l'heure. L'Europe a redonné des couleurs au Stade Français, aux transformations de jeu redoutables et aux accélérations trop fortes pour les Harlequins: 4 essais synonymes de bonus donnent à Paris le meilleur des départs compte tenu de leurs problèmes d'effectif du moment. Avec un coup jouable le week-end prochain à Bristol, qui s'est nettement incliné à Cardiff 34-18, le Stade Français peut croire en son objectif d'une première place et d'un quart à domicile.

Poule 4: Biarritz n'y est pas. On se console comme on peut: le premier essai biarrot de la saison et la bonne intégration des Sud-Africains Cronje et Willemse, ce dernier marqueur et plaqueur décisif. Mais ne pas avoir ramené un bonus de Viadana, poucet de la poule, et surtout y avoir souffert avant d'être libéré par la botte de Yachvili est une déception. D'autant que les Saracens se sont imposés avec bonus face à Glasgow (33-31), qui a lui aussi pris un point. Biarritz n'a déjà plus à réfléchir: améliorer fond, forme, et faire le plein contre les Saracens samedi à Aguilera.

Poule 5: Poule d'enfer. Avec deux chocs de haute tenue, la "Poule de la Mort" tient ses promesses. Bien malin qui peut prédire le premier d'un groupe où chaque match sera un sommet. Mais Clermont, en bousculant et débordant le demi-finaliste 2007 Llanelli, a envoyé un message fort et pris la tête. Une "perf" à l'extérieur, comme le Munster a failli en réaliser chez les Wasps (24-23), fera sans doute basculer cette Poule. Thomond Park attend l'ASM.

Poule 6: Toulouse, c'est déjà ça. Toulouse regrettera peut-être de n'avoir pas tué le match à Edimbourg après avoir mené 16-3 à la 45e, pour courir vers le bonus. Mais les Gunners écossais, en revenant crânement mourir à 4 points (19-15) ont montré que le "maillon faible" de la Poule ne lâchera pas de bonus offensif facilement à Murrayfield. Ces bonus seront rares et précieux en ce groupe: le Leicester de Marcelo Loffreda n'a pu l'accrocher à Dublin contre un Leinster séduisant (22-9). Et Toulouse fera bien de simplement battre ces Irlandais-là, dimanche à Ernest-Wallon.

H.V/Source Edicom







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: