Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
08/11/2007 - 15:40

Coupe de l'UEFA: Toulouse et Rennes à la relance, Bordeaux pour confirmer


Toulouse et Rennes, battus d'entrée, doivent se relancer à domicile contre le Sparta Prague et Brann Bergen, des équipes à leur portée, pendant que Bordeaux essaiera de faire fructifier sa 1re place de poule à Vienne contre l'Austria, jeudi pour la 2e journée de la Coupe de l'UEFA.



Battu 1-0 à Leverkusen où il a pourtant dominé, le Téfécé a besoin d'une victoire pour rester dans la course, qui qualifie trois clubs sur cinq pour les 16e de finale.

Le Sparta n'est pas un ténor européen, il a été chassé cette année de la Ligue des champions au 3e tour préliminaire par un club anglais (Arsenal), comme Toulouse (Liverpool). Mais les Grenats de la capitale tchèque restent des habitués des coupes d'Europe, que les Toulousains retrouvent après 20 ans d'absence.

La situation du Stade Rennais est encore plus périlleuse, car les Bretons restent sur une défaite dans chacune des trois compétitions qu'ils disputent (en attendant la Coupe de France): battus chez eux par Monaco (0-1) en championnat, éliminés encore Route de Lorient par Valenciennes en Coupe de la Ligue (0-2), les Rennais avaient également raté la première marche de la phase de poules de C3 à Bâle (0-1).

Seul Bordeaux aborde cette deuxième journée l'esprit léger. Vainqueurs d'un beau duel contre Galatasaray (2-1) lors de la 1re journée, les Girondins se rendent chez les Violets de Vienne, qui n'ont rien d'une terreur européenne. Leur seul fait d'armes, la finale de la Coupe des Coupes perdue contre Anderlecht (0-4), remonte à 1978.

Le grand favori de la C3, en attendant de connaître l'identité des huit troisièmes de poules de Ligue des champions reversés en C3, le Bayern Munich, devrait confirmer contre Bolton sa victoire initiale à Belgrade contre l'Etoile Rouge (3-2).

Privés de leur seul joueur d'envergure européenne, Nicolas Anelka, les +Vagabonds+ (Wanderers, en anglais) ne semblent pas de taille à résister au géant bavarois.

H.V/Source Web










Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn