Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
16/12/2008 - 19:51

Coupe de l'UEFA: le PSG et Nancy en salle d'attente

Nancy, contre le Deportivo La Corogne, et le Paris Saint-Germain, face à Twente, jouent leur qualification pour les 16èmes de finale de la Coupe de l'UEFA lors de la cinquième et dernière journée de la phase de groupes de la compétition, programmée ce mercredi et jeudi.



Saint-Etienne, déjà qualifié, recevra pour le plaisir les Espagnols de Valence.

Nancy brigue un des deux billets restant à distribuer dans le groupe H convoités par trois équipes tandis que le PSG vise l'unique sésame encore disponible dans le groupe A.

Deuxième de la poule H avec quatre points, Nancy poursuivra l'aventure s'il s'impose mercredi soir sur la pelouse du Deportivo La Corogne. Un nul voire même une défaite serait encore suffisants si, de son côté, Lech Poznan, 4e avec deux points, ne gagne pas sur le gazon de Feyenoord qui est déjà éliminé.

Le PSG, lanterne rouge du groupe A avec deux points, n'a pas tout son destin en mains. Le club de la capitale doit d'abord remporter sa première victoire contre les Néerlandais de Twente. Mais, si dans le même temps, le Racing Santander (4e avec 2 points) crée la surpise en battant à domicile le leader Manchester City, la qualification se jouera à la différence de but entre les deux formations.

Saint-Etienne, leader invaincu de la poule G, aura pour seul objectif de conserver sa place en recevant le dauphin de Barcelone en Liga espagnole. Cela lui offrirait pour adversaire au tour suivant une formation ayant terminé troisième de la phase de poules.

Nancy espère que sa défaite à domicile face au CSKA Moscou (3-4), sa première en Coupe de l'UEFA cette saison, n'a fait que retarder l'heure de prendre place dans le wagon des qualifiés. Les Lorrains ont en tout cas toutes les cartes en mains avant la visite au Riazor. Rassurés par leur succès sur Grenoble le week-end dernier (2-0), les hommes de Pablo Correa doivent cependant s'attendre à un match difficile car les Galiciens n'ont pas perdu à domicile en Coupe d'Europe depuis 2004.

Le contrat du PSG est plus difficile à remplir. Après une défaite et deux matches nuls, la formation de Paul Le Guen doit d'abord battre Twente, déjà assurée de poursuivre l'aventure. Mais elle devra aussi soigner l'attaque pour être sûre d'écarter le Racing Santander si d'aventure ce dernier venait à battre Manchester City.

Reste que le club de la capitale demeure focalisé sur le championnat, où il campe au pied du podium, et que jusqu'à présent il n'a pas aligné ses meilleurs éléments au coup d'envoi d'un match européen.

Saint-Etienne, loin d'être tiré d'affaires en Ligue 1 (17e), aura pour objectif de conserver son invincibilité sur la scène européenne face à un Grand d'Espagne. Un nul permettrait aux Stéphanois de finir en tête. Une défaite, par contre, les laisserait en deuxième position avec la perspective peu alléchante d'affronter au tour suivant une formation reversée de la Ligue des champions.

Toujours diminuée par de nombreuses blessures, l'équipe entraînée par Alain Perrin va, en tout cas, croiser la route d'un adversaire produisant un jeu beaucoup plus technique que celui proposé par les trois précédents rivaux des "Verts": Copenhague, Rosenborg et Bruges.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn