Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
pour y être
France
14/03/2021 - 14:12

Covid : Les Parisiens doivent être "extrêmement prudents" alors que les unités de soins intensifs se remplissent


Le Premier ministre français Jean Castex a déclaré que les autorités étaient prêtes à prendre de nouvelles mesures pour répondre à la situation tendue du Covid-19 à Paris.



Le nombre de personnes atteintes du Covid-19 dans les unités de soins intensifs a dépassé vendredi 4 000 pour la première fois depuis fin novembre, avec près de 1 100 patients atteints du Covid-19 dans les unités de soins intensifs (USI) de la seule région parisienne. 

Selon le personnel soignant de Paris et de la région parisienne, les unités de soins intensifs sont sur le point d'être surchargées. 

Le Premier ministre n'a pas annoncé de renforcement du couvre-feu ou de nouvelles fermetures régionales. L'administration du président Emmanuel Macron a choisi de renforcer les mesures locales dans les villes durement touchées, notamment Dunkerque et Nice, mais pas Paris. Le ministre français des solidarités et de la santé, Oliver Véran, a déclaré : "En ce moment, nous pouvons dire que les variantes sont plus contagieuses et plus dangereuses et qu'elles représentent désormais plus de deux tiers des infections en France." Il a déclaré qu'un nouveau patient entrait en soins intensifs en région parisienne toutes les 12 minutes, ajoutant qu'il ne savait pas quand le pic actuel de l'épidémie serait atteint dans cette région. Lors d'une visite dans un hôpital, M. Castex a déclaré : "J'appelle tout le monde, et en particulier ceux qui vivent dans la capitale, à être extrêmement prudents, à porter le masque et à respecter la distance sociale. L'objectif est de réduire la pression sur le système hospitalier."

Il a également indiqué que dans la région Île-de-France autour de Paris, la campagne de vaccination serait accélérée ce week-end, avec la livraison de 25 000 doses supplémentaires.

Le programme de vaccination de la France a été entravé par des goulets d'étranglement logistiques et des problèmes de livraison de la part des fabricants de vaccins, mais M. Castex a déclaré que la campagne s'accélérait, avec 329 326 injections administrées vendredi, un nouveau record. À la date de vendredi, 4,9 millions de personnes, soit 7,2 % de la population française, avaient reçu une première injection et 2,2 millions en avaient reçu deux, selon les chiffres officiels.

Au début du mois de mars, la France a finalement approuvé l'utilisation du vaccin Oxford-AstraZenec pour les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes, mais les personnes de plus de 75 ans continueront à recevoir le vaccin Moderna ou Pfizer.


Victor Delhaye-Nouioua






Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb