Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
17/10/2008 - 21:18

Cyclisme: Basso veut rivaliser avec les meilleurs

Rome- Après avoir purgé deux ans de suspension pour dopage, l'ancien vainqueur du Giro Ivan Basso estime qu'il a payé sa dette et se dit prêt à affronter les meilleurs coureurs, Lance Armstrong inclus.



Le vainqueur du Tour d'Italie 2006 fera son retour à la compétition le 26 octobre dans le cadre de la Japan Cup. Son principal objectif pour la saison prochaine sera le Giro, où il sera opposé à Armstrong. Le Texan a annoncé cette semaine qu'il participerait à la course italienne pour la première fois de sa carrière dans le cadre e son retour après une retraite de trois ans.

"J'ai payé pour quelque chose que j'ai fait et je suis tranquille avec ça", a déclaré Basso au cours d'une conférence de presse, vêtu du maillot de sa nouvelle équipe, la Liquigas.

"Le sentiment de gêne va continuer un moment, mais la culpabilité a été effacée par ma suspension de deux ans. J'ai vécu une période incroyablement dure de ma vie. J'étais consumé par la culpabilité et la gêne. J'ai été tourmenté pendant une année entière, puis le vélo est redevenu mon compagnon."

Basso a été suspendu en 2006 après avoir avoué que du sang congelé découvert en Espagne dans le cadre de l'Opération Puerto était bien le sien.

Basso a toujours soutenu que même s'il avait bien fourni son sang à Eufemiano Fuentes, le médecin espagnol placé au coeur du scandale, il ne l'avait jamais utilisé.

Basso, qui aura 31 ans le mois prochain, a terminé deuxième du Tour de France en 2005, lors de la dernière des sept victoires consécutives d'Armstrong sur la Grande Boucle. Le cycliste italien avait rejoint l'équipe de l'Américain, la Discovery Channel, après sa retraite.

Pendant sa suspension, Basso a continué à s'entraîner. Il affirme qu'il a effectué plus de 50.000 kilomètres au cours de cette période.

"J'ai la chance d'avoir une autre occasion de faire de la compétition et de montrer à tout le monde que ce que j'ai fait au cours de la première partie de ma carrière était légitime", a souligné Basso. "Je sais que certaines personnes se sentent toujours trahies, mais je pense que la plupart des gens me donneront une autre chance et qu'ils croiront de nouveau en moi."

Depuis plus d'un an, Basso s'est investi dans un programme de contrôles antidopage et la Liquigas a promis de mettre en oeuvre des mesures extraordinaires pour démontrer que ses coureurs sont propres.

"C'était notre droit, et d'une certaine façon notre devoir, de donner une autre chance à ce superbe athlète italien", a déclaré Paolo Dal Lago, le président de l'équipe Liquigas. "Les choses ont changé et le désir d'un cyclisme propre existe. Il y a un problème, mais il peut être vaincu et nous voulons en faire plus dans la lutte contre le dopage."

Basso a accepté cette semaine de payer une amende de 10.800 euros dans le cadre d'un arrangement avec la justice afin de clore son dossier dopage.

"Je suis heureux que tout ça soit derrière moi parce que ce n'est pas facile quand les procureurs vous appellent pour vous demander de comparaître devant un tribunal ou un autre", a poursuivi Basso.

La saison prochaine, il a notamment prévu de participer au Tour d'Argentine, au Tour de Californie et à Tirreno-Adriatico dans le cadre de sa préparation au Giro (9-31 mai), qui fêtera son 100e anniversaire.

Basso ne fera pas le Tour, qui débute le 4 juillet, mais sera sur la Vuelta en septembre. Il souhaite participer aux championnats du monde 2009 en Suisse s'il est sélectionné.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn